mercredi 27 mai | 04:39

Ryukishin

0

En 2018, le Ryukishin est venu enrichir l’offre des restaurants parisiens de ramen. Cette chaîne qui compte aujourd’hui 9 établissements à travers le monde dont 2 à Paris, propose de déguster des savoureux ramen dans un cadre chaleureux. J’ai donc décidé de tester le restaurant qui se trouve rue Richelieu dans le quartier japonais de Paris.

Même si le Ryukishin se trouve un peu à l’écart de la rue Sainte-Anne, nous avons préféré réserver notre table pour le déjeuner via l’application La Fourchette. Nos places étaient réservées près de la vitre donnant sur la jolie petite terrasse extérieure du restaurant.

Le cadre

La première chose qui m’a frappé en m’installant dans ce restaurant, c’est la décoration des lieux. Je dis décoration, mais c’est plus du design d’intérieur.

Il y a des chaises avec dossier pour être installé confortablement, du bois un peu partout pour le coté chaleureux et japonisant, une lumière tamisée et une baie vitrée qui isole le bruit et les odeurs de la cuisine tout en nous permettant de voir les cuisiniers s’affairer à leur travail.

Le restaurant dispose d’une salle au rez-de-chaussée, d’une salle à l’étage et d’une terrasse extérieure. La petite terrasse est idéale pour déjeuner en été. L’hiver, celle-ci est bâchée et chauffée pour offrir des places supplémentaires. La salle au rez-de-chaussée est relativement petite, mais elle offre la possibilité de manger au comptoir, en regardant au travers la vitre, les plats être préparés en cuisine. Cela peut être sympa quand on vient manger seul ou avec un ami. La salle à l’étage est plus grande et offre 2 grandes tables, ce qui se prête parfaitement à un repas en petit groupe (pensez tout de même à réserver à l’avance).

Pour compléter le tableau, chaque table est décorée d’un petit bouquet de fleurs.

Vous l’aurez compris, j’ai été complètement séduite par la décoration de ce restaurant.

Mais, cela ne suffit pas à faire du Ryukishin un bon restaurant. Qu’en est-il de ses ramen ?

La carte

S’agissant d’un restaurant de ramen, vous pensez bien que la carte est relativement limitée. Nous avons le choix entre 4 ramen différents et 2 tsukemen. Ce qui fait la différence entre ces ramen, ce sont leurs condiments, leurs accompagnements mais c’est surtout leur bouillon. Le Ryukishin propose 3 types de bouillons : le Tchintan, le Païtan et le Végan.

Le Tchintan est un bouillon transparent de volaille et de tubercules.

Le Païtan est aussi à base de volaille et de tubercules mais ici, de la bardane séchée vient épaissir le bouillon. Celui-ci a un goût plus prononcé que le précédent.

Le Végan est la star du Ryukishin. Unique en son genre, il n’existe à ma connaissance, dans aucun autre restaurant de ramen. Sur la carte, il est indiqué qu’après avoir fait cuire plusieurs sortes de légumes, le cuisinier y ajoute des algues kombu, des champignons shiitake et termine en ajoutant une boisson de soja. A la commande, nous avons le choix d’agrémenter notre ramen d’une huile végétale d’ail ou d’une huile d’extrait de shiitake.

Une variante de ces 3 ramen est proposée en version piquante.

En dehors des ramen et tsukemen, il est possible de commander des gyoza, des karaage ou encore des edamame.

En boisson, nous avons le choix entre les classiques soda, de la Calpis, des thés ou divers boissons alcoolisées (Kirin, vins, sake, umeshu,…).

Pour finir notre déjeuner, le restaurant nous offre la possibilité de choisir entre 4 desserts réalisés par la pâtisserie Tomo.

Le soir, la carte est légèrement différente, et propose en plus des plats du midi, des udon et des plats de riz.

Ma sélection

Vous devez vous en douter, ne mangeant pas de viande, j’ai choisi le ramen Végan. Les amies qui m’accompagnaient ce jour là ont choisi un ramen au bouillon Tchintan et un au bouillon Païtan. J’ai aussi pris un supplément œuf mais finalement cela n’était pas nécessaire.

En boisson, j’ai choisi un thé vert en sachet qui provient de la boutique Jugetsudo.

Thé vert de chez Jugetsudo

Lorsque mon ramen est arrivé, j’ai été très agréablement surprise en voyant qu’il s’agissait d’un bouillon épais. Ma première expérience de ramen végétarien a été chez Ippudo, et chez eux, le ramen végétarien a un bouillon clair.

Ce ramen végétarien est tellement bon que je ne sais même pas par où commencer. Le bouillon épais est très goutu, légèrement salé mais plein de saveur. Il n’est pas du tout gras. Les poivrons et l’oignon frit apporte un coté frais et croquant. Les nouilles sont tendres et cuites juste comme il faut. La portion est parfaite, ni trop grosse pour ne pas être écoeurante, ni trop petite pour satisfaire notre appétit.

N’ayant mangé que des ramen végétariens, je ne suis pas une experte en la matière, mais mes amies qui ont elles aussi goûté mon ramen, ont trouvé qu’il était délicieux.

J’aurais pu terminer mon repas avec ce succulent ramen, mais je voulais finir par une note sucrée. J’ai donc pris en dessert le classique dorayaki de la délicieuse pâtisserie Tomo !

Pour conclure, je dirais que c’est un sans faute pour le Ryukishin ! De l’ambiance, au repas, en passant par la qualité du service, tout était parfait. C’est un restaurant que je vous recommande chaudement !!


Ryukishin

59 Rue de Richelieu, 75002 Paris
06 16 91 88 15
ryukishinfrance[@]gmail.com
http://www.ryukishin.com/

 

Jours et horaires d’ouverture :

  • lundi : 12h-14h30,18h30-21h30
  • mardi : 12h-14h30,18h30-21h30
  • mercredi : 12h-14h30,18h30-21h30
  • jeudi : 12h-14h30,18h30-21h30
  • vendredi : 12h-14h30,18h30-21h30
  • samedi : 12h-15,18h30-21h30
  • dimanche : 12h30-14h45,18h30-20h30

 

Paiement : Espèce / CB à partir de 15€

Régime spéciaux :

  • plats sans porc
  • plats végétariens

 

 

Cuisine :

Service :

Rapport qualité-prix : 

Ambiance :

Décor et art de la table : 

A propos de l'auteur

Salut à tous ! En temps que grande fan de la culture japonaise, je fais au mieux pour partager ma passion à travers ce site. J'adore papoter, donc n'hésitez pas à me laisser un commentaire sous l'article. Je serai ravie d'échanger avec toi ;-)

Laisse un commentaire :-)