dimanche 25 septembre | 11:08

Quand le riz devient café.

0

Le mois dernier je vous parlais du matcha, mais saviez-vous que les Japonais apprécient aussi énormément le café ?
Avec prés de 500 000 tonnes de café importé par an, le Japon est placé 14ème dans le top 20 des pays consommateurs de café.

Crédit photo @kyalolu

Le thé est arrivé au Japon vers le 9ème siècle alors que le café n’y est entré qu’après la seconde guerre mondiale. Les Japonais pouvaient consommer leur café dans des “Kissaten” : littéralement « boutique de thé » : un salon de thé de style japonais qui servait aussi du café. A la différence des cafés/bars ( qui servent aussi de l’alcool) apparus dans les années 1970 , le kissaten était un endroit tranquille pour boire du café et un lieu de rassemblement pour les écrivains et les intellectuels.
Puis, le café est arrivé dans les kombini et les distributeurs de boisson. Les coffee shop sont devenus des endroits très fréquentés et devenir barista au Japon nécessite aujourd’hui un apprentissage très sérieux.
A Tokyo et dans tout le pays, le café a même fait naître les “latte artists”, des barista qui dessinent de jolis motifs sur la mousse de lait avec du café.

Crédit photo @kyalolu

Mais les Japonais savent différencier les subtiles différences de saveurs du café et, au-delà des qualités gustatives, la recherche du produit santé fera toujours partie de la culture culinaire nipponne.

C’est ce que propose aujourd’hui 供TOMO avec leur café « Genshin » : une infusion de riz brun torréfié.

Crédit photo @kyalolu

Ils utilisent uniquement du riz brun « Isehikari » biologique japonais, cultivé par des agriculteurs locaux (Hyogo, ou Koshihikari produit à Miyagi ) passionnés et certifié JAS (Japanese Standard Agriculture). Les grains de ce riz contenant plus d’eau que les grains de café, son processus de torréfaction est plus difficile; c’est pourquoi les artisans 供TOMO apportent beaucoup de soin et d’attention au processus afin que le riz soit bien noir à cœur et développe pleinement tous ses arômes lors de la dégustation.

Crédit photo @tomolife

Mais je suis sûre que vous pensez que du riz ce n’est pas du café. Pourtant le café Genshin se prépare comme tel, après torréfaction il est moulu et se prépare comme un café traditionnel. En filtre individuel ou en infusette comme le thé, ce breuvage peut se boire aussi bien chaud que froid.
Chaud il apportera toute la saveur d’une café doux et réconfortant, froid une note de cacao apparaîtra pour lui donner plus de rondeur.

Crédit photo @kyalolu

Depuis les temps anciens, le riz brun grillé est appelé “Genshin” et a longtemps été utilisé comme un remède populaire au Japon. Le Café Genshin par 供TOMO offre ses bienfaits naturels pour 9 raisons :

Crédit photo @tomolife

J’ai essayé la version latté amande: un pur délice!

Crédit photo @kyalolu

C’est une boisson vraiment parfaite pour les princesses… comme nous ^^.
La preuve: le Café Genshin est le seul café au riz possédant la certification de fournisseur breveté de S.A.S le Prince de Monaco.

Et je finirai en insistant sur la volonté de  供TOMO à mettre en avant les racines et la générosité de la nature japonaise au quotidien et vivre sainement au rythme du pays du Soleil-Levant. Et c’est tout à fait ce que l’on ressent en buvant une tasse de café Genshin et dans toute leur gamme de produits proposés sur leur site :

Clic sur l’image!

 

A propos de l'auteur

Hello, je suis Kyalolu: rédactrice cuisine japonaise. Tombée dans la culture japonaise quand j’étais petite, je partage avec vous ma passion pour ce beau pays aux travers de sa gastronomie. Itadakimasu! ^_^

Laisse un commentaire :-)