dimanche 25 septembre | 22:18

La coupe de cheveux Hime Cut traverse les frontières du Japon 

1

Et si je vous disais qu’une coupe de cheveux vieille de plusieurs siècles fait encore fureur au Japon et qu’elle connaît même un véritable boom en Occident depuis l’année dernière ? Vous avez sûrement déjà vu ce style qui consiste à avoir des mèches assez larges courtes sur le devant et une chevelure longue et lisse derrière dans les mangas et animés. La coupe princesse Hime Cut (à prononcer hime katto en japonais) qui a débuté au 11ème siècle au Japon est toujours d’actualité notamment sur TikTok, découvrez ses origines.

 

Les coiffures de l’époque Heian 

 

Pendant la période Heian, les femmes issues de la noblesse avaient les cheveux très longs. On pensait alors que cette chevelure noire, raide, épaisse et brillante pouvait intensifier l’énergie spirituelle et constituait un signe de richesse et de beauté. Par contre, les femmes issues de classes inférieures ne pouvaient pas se laisser pousser les cheveux et devaient se les couper. 


À cette époque, lorsque les femmes de famille noble atteignent l’âge de 20 ans, il existait un rituel appelé binsogi qui consistait à couper les cheveux recouvrant les oreilles durant une cérémonie de passage à l’âge adulte. Ce qui donne cet effet court devant/long derrière. 

 

L’évolution de la Hime Cut moderne

 

Dans les années 70 la chanteuse Japonaise Megumi Asaoka porte cette coupe et relance ainsi la tendance au Japon.

Megumi Asaoka / Spotify

 

La coupe Hime disparaîtra dans les années 80 pour faire ensuite son retour dans les années 2000 avec la montée en popularité de la culture des lolitas qui apprécient ce style. Cependant, elle n’a jamais vraiment complètement disparu au Japon mais reste plutôt associée à une sous-culture et à un certain style vestimentaire ainsi qu’à un mode de pensée. 

Les differents styles de Hime Cut / @narumi_hosokawa Instagram

La Hime Cut a en effet une image assez dark au Japon, les cheveux restent d’ailleurs noirs pour cette coupe ce qui est assez rare pour les Japonais (la plupart se teignent les cheveux de différentes teintes de châtain). Les personnes qui osent cette coupe s’identifient comme étant en marge de la société avec une personnalité atypique.

Pourquoi la Hime Cut est-elle tendance en 2022 ?

Ce n’est pas la première fois que la Hime Cut traverse les frontières du Japon pour atteindre l’Occident. Dans les années 60 la chanteuse américaine Cher opte déjà pour ce style : des longs cheveux noirs et raides, une frange droite et épaisse et des mèches coupées court sur les côtés.

 

 

Mais c’est l’année 2020 qui marquera le grand retour de la Hime Cut à l’extérieur du Japon notamment avec les stars de Kpop.
Lisa de Blackpink choisira ce style avec une perruque rose dans le clip de
How you like that et la chanteuse Japonaise Momo Hirai du groupe de Kpop Twice sera vue avec la Hime Cut cette même année. 

En septembre 2021, la tendance années 70 influencera de nombreux créateurs et les mannequins du défilé Prada printemps-été auront des coupes inspirées du mulet, allant même jusqu’à notre fameuse Hime Cut. C’est le coup de pub mainstream suprême. TikTok a suivi avec des vidéos tuto pour apprendre à se couper les cheveux de cette façon et le hashtag himehaircut totalise alors plus de 122,6 millions de vues.  

 

La Hime Cut dans les mangas et animes

 

Dans les mangas, on l’utilisera pour des personnages traditionnels comme les mikos (prêtresse de temples), élégantes comme les gothic lolitas ou possédants une personnalité forte.

 

Ichihara Yūko de XXXHOLiC

Yuuko Ichihara

Une sorcière au caractère excentrique, sarcastique et autoritaire.

 

Rory mercury GATE

Rory Mercury / Nautiljon

Une demi-déesse à l’apparence d’une jeune file de 13 ans habillée en gothic lolita. Sans pitié envers ses ennemis, elle a alors un caractère violent et sadique.

 

La Hime Cut est tellement populaire en ce moment que même Nicole Kidman la porte en couverture du magazine Perfect en cette fin aout 2022.

Nicole Kidman et sa coupe Hime en couverture du magazine Perfect

En relayant l’info, certains articles ont d’ailleurs confondu notre Hime Cut avec la coupe jellyfish (méduse) qui a aussi du succès en ce moment. La différence entre ces deux styles est que dans la coupe jellyfish les cheveux sont coupés court tout autour de la tête (on ne coupe que les mèches de devant avec la Hime Cut) ce qui donne l’effet méduse.

Coupe jellyfish (méduse) à ne pas confondre avec la coupe hime cut

Préparez-vous donc à la voir partout !

Et vous, pourriez-vous oser ? Personnellement je porte la coupe Hime depuis une dizaine d’années car  j’aime son côté excentrique et je ne suis pas prête d’arrêter ! 

Ma coupe hime @sobowa sur Instagram

A propos de l'auteur

Passionnée par la mode et le Japon, j'ai d'abord vécu 3 ans à Kyoto et Osaka en tant qu'étudiante et mannequin. J'ai ensuite travaillé en France dans le milieu du luxe (Louis Vuitton, Dior, Isabel Marant, Paule Ka…). Mais le Japon me manquait tellement que j'y suis retournée en 2019 ! J'habite maintenant près de Kobe, dans la région du Kansai où j'ai repris mon activité de mannequin. Je suis également traductrice volontaire pour TEDxTalks (Anglais/ Japonais/Français).

Un commentaire

  1. Salut ! Merci pour ces informations. Je ne savais pas que cette coupe s’appelait Hime Cut. Elle te va très bien en tout cas. Malheureusement, mois ayant les cheveux frisé, c’est pas du tout une coiffure que je pourrais me permettre 😅

Laisse un commentaire :-)