Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai – Épisode 1

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai est l’une des petites nouveautés de Wakanim pour cet Automne 2018 ! Le premier épisode est sorti le 03 Octobre 2018.

Synopsis :

Sakuta Azusawaga, lycéen près d’Enoshima, une ville entre ciel et mer, va faire la rencontre de nombreuses camarades atteintes du syndrome de l’adolescence, un trouble qui touche les jeunes souffrant d’un état mental fragile. Parmi elles, Mai Sakuraijima, une fille en costume de lapin, qui se trouve être une actrice dont la carrière a été mise en pause. Le plus étrange, c’est que seul Sakuta est capable de la voir. Pourquoi est-elle invisible ? En cherchant à résoudre ce mystère, Sakuta comprend petit à petit la complexité des sentiments de Mai.

Titre original : 青春ブタ野郎はバニーガール先輩の夢を見ない
Origine : Manga en cours, avec deux tomes sortis au Japon, de Sato Yoshimi.
Genre : Comédie, Romance, Tranche de vie
Nombre d’épisodes : 12
Durée de l’épisode : Environ 25 mins
Diffusion à partir du 03 Octobre 2018
Saison : Automne 2018
Éditeur : Wakanim

Chronique de Lalaa

7.4
74%
Intéréssant !!!

En voyant l'image de cet anime, on s'attend à tout sauf à cela ! J'avoue m'être lancée dans cet anime sans avoir lu le synopsis, et sans aucun regret ! Car ce fut une belle découverte !

Quand l'anime a débuté, j'ai eu l’impression de voir Orange (pour ceux qui ne connaissent pas je vous le recommande grandement, mais attention aux âmes sensibles). L'histoire commence avec le personnage principal qui lit un mot de son futur lui.
On parle rapidement d'un syndrome, le syndrome de la puberté. Étrangement c'est quelque chose qui me parle, car j'en ai déjà entendu parler, mais je ne retrouve plus où... Malheureusement.
Pour ceux qui ont lu le synopsis, ce syndrome est cité dedans, il n'y a donc pas de surprise.
On part donc sur un thème assez dur, car le syndrome dont souffre Sakuraijima Mai est rude à vivre. Elle disparaît littéralement du monde ; pourtant, l'anime est vraiment comique et plaisant à regarder. On aborde le sujet avec une touche de rigolade, surtout apporté par Sakuta Azusawaga, le personnage principal.

En parlant de ce dernier, j'avoue ne pas savoir quoi en pensé ! C'est un personnage sérieux et en même temps très comique. Il est l'étudiant masculin typique qui fait des allusions « cochonne », c'est d'ailleurs ce qui rend l'anime comique, car elles sont faites grossièrement et de façon humoristique. Il a conscience que cela va déplaire à Mai. Malgré tout, on a envie d'en savoir plus sur lui, et sur ce qui lui est arrivé.
Parlons brièvement de sa sœur : Kaede ! Elle aussi a souffert de ce "mal", on le découvre d'ailleurs dans un flashback. On ne sait pas vraiment si elle peut encore en souffrir à l'heure actuelle ou non.
Passons à Mai, qui reste la principale intéressée de cet anime. Elle souffre du syndrome de la puberté, et disparaît petit à petit au yeux de la population. A la fin du premier épisode, Mai est même dans la détresse de ne plus pouvoir faire ses courses.
On sait très peu de choses sur les personnages, et sur l'histoire. Ce premier épisode se concentre vraiment sur le syndrome de la puberté, ainsi que sur l'évolution rapide de la situation de Mai.

Concernant la musique, j'aime beaucoup ! L'opening, « Kimi no Sei » de The Peggies, est vraiment dynamique. Pour l'ending, on est sur une musique très calme. Portant le nom de « Fukashigi », cet ending est chanté par tous les seiyus! Il ne semble pas avoir d'animation, car durant la musique, nous avons les images du prochain épisode.

J'ai hâte de voir le prochain épisode ! Pour rappel, c'est tous les mercredi à 20h50 sur Wakanim !

  • Scénario
    8
  • Thème
    8
  • Personnages
    7
  • Graphismes
    7
  • Musiques
    7
Partager.

À propos

Lalaa

Hello~ Je suis Lalaa ! ☆~(๑ゝڡ◕๑) Je suis fan de tout ce qui se rapporte à la culture asiatique, et j'adore découvrir de nouvelles choses. J'adore la photographie et écrire (https://www.facebook.com/OneStoryDream/)

Laisser un commentaire