mercredi 1 février | 15:47

Professeur Layton et la Diva éternelle

0

Aucune énigme n’est une fatalité !
Il suffit de se concentrer et d’assembler les indices
pour que la solution devienne limpide et évidente.

Si je vous parle d’un gentleman toujours vêtu d’un élégant haut de forme, d’un petit assistant espiègle qui peut comprendre les animaux, et d’énigmes à foison gravitant autour d’un mystère emprunt de magie, vous pensez aux jeux DS ! Mais notre Hershel s’est aussi fait une place parmi les films d’animation.

Titre original : Layton Kyouju to Eien no Utahime
Durée : 1h39
Genres : Aventure – Mystères – Science-fiction
Thèmes : Enigmes – Magie – Légendes
Diffusion : 19/12/2009
Studio : OLM – P.A.Works

 

Résumé du film

Une nouvelle énigme attend le Professeur Hershel Layton et le petit Luke Triton ! Lorsque la jeune cantatrice Jenis Quatlane leur confie avoir aperçu la réincarnation de sa meilleure amie défunte dans le corps d’une fillette, impossible pour le gentleman qu’est Layton de laisser son ancienne élève en détresse ! Luke et le professeur se rendent alors au “Crown Petone Theater”, le plus célèbre Opéra du monde, pour assister à sa prochaine pièce. Mais Jenis se fait enlever devant tout le public par un étrange personnage masqué et celui-ci invite tout le monde à participer à la quête de la vie éternelle… 

Avertissement : Si vous connaissez déjà les jeux, l’histoire se situe entre L’appel du spectre et Le masque des miracles . Si vous n’avez pas touché aux 6 jeux, pas de panique ! L’histoire reste très accessible. Vous pouvez même vous initier à l’univers de Layton en commençant par le film.

 

  • Thèmes musicaux : Je savoure inlassablement le thème de Layton à chaque écoute ! Et la chanson de la Diva éternelle est un délice auditif. On croit au sérieux du “célèbre compositeur” présenté dans le film et aux dons vocaux de Janis.
  • Esthétique de l’univers : L’univers est inspiré de celui du film français Les Triplettes de Belleville. J’adore ces personnages aux traits atypiques, la dominance des tons chauds et les contrastes orangés/bleutés.
  • Martial Le Minoux : J’aime beaucoup la voix du doubleur français choisi pour le Professeur Layton. Il est aussi celle de Clank (Ratchet et Clank), Mustang (FullMetal Alchemist), Eliot (L’épopée temporelle) … Ainsi que de pleins d’autres !
  • Emmy : En toute franchise je n’ai joué qu’aux jeux où Layton et Luke sont accompagnés de Flora. J’ai été habituée à cette demoiselle douce et je la préfère à l’énergique brunette. C’est un avis personnel, mais j’aurais préféré que ce soit Flora qui assiste les garçons.
  • Rythme : Certaines périodes de flottement, sans inviter à la contemplation d’un paysage, créent des longueurs inutiles. Si vous vous attendez à ce que les personnages enchaînent les énigmes (trop peu nombreuses) et les péripéties, ici on prend notre temps.
7.6
76%
Enigmatique

Si vous êtes déjà fan de l'univers de Layton et que vous êtes friands de références aux jeux, vous en trouverez plusieurs, que ce soit le retour de personnages récurrents ou des thèmes musicaux familiers. Si ce n'est pas (encore) le cas, ce film vous donnera les arguments pour l'adorer : des personnages aussi attachants qu'étranges, un professeur aussi séduisant que mystérieux, un assistant aussi charmant que volontaire, que demander de plus ?

Bien que le film soit enchanteur, quand on est déjà fan de la licence on peut lui reprocher sa maigre quantité d'énigmes, quand on est habitué à évoluer dans des jeux où les énigmes y sont monnaie courante. On se présente pour la première fois à un inconnu ? On a besoin de lui soutirer une information ? On souhaite régler son Earl Grey en terrasse ? Pour toutes les occasions de la vie quotidienne, une mini enquête est de rigueur ! J'aurais aimé que le film en soumette un peu plus, même si elles se résolvent vite (faire deviner le nom d'un personnage, débloquer une porte ou un cadenas, retrouver son chemin devant une intersection...)

Si je devais comparer l'intrigue principale du film à celle des jeux DS, il ne fait pas parti de mes préférés. On n'a pas assez d'éléments pour être mené vers des fausses pistes de réflexions. Le format long métrage ne serait pas adapté pour le génie de Layton ? Il a besoin de se triturer d'avantage les méninges et de démontrer sa perspicacité plus souvent. La frustration de ne pas pouvoir participer activement à ses côtés peut aussi déranger.
Je vous conseille de ne pas vous arrêter à son film (lui-même fait la promotion des jeux !) mais d'y voir un complément. Il ne se suffit pas à lui seul pour vous présenter toute l'étendue et toutes les subtilités de l'univers. Vu qu'il raconte la première enquête menée avec Luke, il faut y voir le point de départ de votre futur nouvelle passion (si vous ne connaissez pas encore le professeur), ou comme la confirmation de votre intérêt pour leurs aventures, ou voir comme un élan de nostalgie qui vous donnera envie de vous remettre à la Nintendo DS.

Avez-vous envie de croquer dans cette exquise petite madeleine de Proust ? De verser une larme devant un magistral opéra ? De suivre passivement Layton et Luke pour mieux les retrouver sur support console ? De vous laissez porter dans une intrigue où aucune information n'est acquise ? Ce film d'animation est fait pour vous !

  • Scénario
    7
  • Thème
    7
  • Personnages
    8
  • Graphismes
    7
  • Musiques
    9

A propos de l'auteur

よろしくおねがいします ! Je m'appelle Marie et je suis la rédactrice animé de cette joyeuse bande d'amies. J'espère vous faire découvrir pleins de séries/films d'animations japonaises (des films intemporels comme des séries récentes) Voir échanger avec vous sur nos œuvres préférées. またね !

Laisse un commentaire :-)