samedi 3 décembre | 00:06

Gelato pique ou les pyjamas de luxe

5

Vous connaissez cette matière que l’on appelle le pilou ? (Ou pilou-pilou c’est encore plus mignon) un coton à l’aspect pelucheux ? Si je vous dis qu’au Japon, une marque en a fait sa signature et que ses pyjamas et accessoires d’intérieur se vendent à plus de 100 euros ? 

 

«Des desserts pour adultes» 

 

Gelato pique (prononcé piqué) est une marque de vêtements d’intérieur fondée en 2008 à Tokyo, elle fait partie du groupe MASH Style Lab Co.,Ltd. qui détient également la marque de prêt-à-porter populaire Snidel. 
Leur concept ? « des desserts pour adultes » ou encore « des gâteaux de mode » et ça cartonne. Porter un pyjama gelato pique serait l’équivalent de jolis macarons à porter. 

 

Cet attrait japonais pour tout ce qui est mignon et pastel se retrouve dans leurs produits décorés de leur motif à rayures signature. En plus des pyjamas, gelato pique offre également des chaussons, des headbands, de la literie et même des ours en peluche ! 


On y trouve aussi des produits typiques au Japon : les waist warmer, comme les legs warmer que l’on porte aux chevilles pour nous réchauffer en hiver, mais ceux-là sont faits pour être portés à la taille ! Oui ! 

Waist Warmer gelato pique / gelatopique.com


Les prix sont élevés, il faut compter 15000 yen pour un ensemble (114 euros) mais les clients sont au rendez-vous. Et d’ailleurs quand a commencé cet attrait pour les pyjamas au Japon ?

 

 

Histoire du pyjama au Japon

 

Le nagajuban

Le pyjama au Japon fut d’abord le sous-vêtement qui était porté sous le kimono, le nagajuban.

 

nagajuban / kimonomachi.com

Le yukata (vêtement de bain)

Le yukata est un kimono (chose que l’on porte) plus léger dont l’origine remonte à l’ère Heian (794-1185). Il était fait en lin et porté à la sortie des onsens. 

Shuntei Miyagawa- Après le bain

 

Plus tard, le lin sera remplacé par le coton ou le chanvre et l’usage du yukata ne sera plus réservé au bain. De nos jours, les yukatas sont portés en été lors de festivals à la place des kimonos lourds et qui tiennent chaud, et sont offerts lors des séjours dans les ryokans (hôtels traditionnels japonais). 

 

Le jinbei (ou Jinbei Haori)

Le jinbei est quant à lui un ensemble composé d’un haut à manches courtes et d’un short assorti fait en lin ou en coton. 

 

Une théorie dit que leur nom viendrait d’un homme nommé Jinbei mais il est bien plus probable que leur origine vienne des haori sans manches que le peuple portait à l’époque Edo, ces derniers ressemblaient étroitement aux jinbaori (veste) portés par les samouraïs par-dessus leurs armures. 

 

Jinbaori 17ème siècle / Met Museum.org

On peut ensuite retracer leur histoire à Osaka où ils ont gagné en popularité. Aujourd’hui le jinbei est plutôt porté par les hommes et les enfants (même si les femmes en portent aussi) et sera porté lors de festivals à la place d’un yukata ou comme vêtement d’intérieur.
C’est dans les années 50 que les pyjamas de style occidentaux font leur arrivée au Japon dû à l’influence et à l’engouement des Japonais pour la culture américaine.

 

Gelato pique, pourquoi tant de succès ?

 

La raison principale du succès de gelato pique est son concept : des vêtements d’intérieur qui sont beaux à porter. La marque est ainsi très populaire auprès des femmes et des jeunes filles qui adorent leurs produits mignons. Elles peuvent y trouver des pyjamas assortis à porter en couple, des pyjamas pour la maternité et des pyjamas pour bébés. Offrir et recevoir un cadeau siglé gelato pique est aussi considéré par les Japonaises comme une belle preuve d’attention.

 

gelato pique / gelatopique.com

 

Une seconde raison est le fait que la marque domine le marché du pyjama. Je vous avais déjà présenté les boutiques de chaussettes dans un article précédent : la chaussette, un accessoire de mode qui vendent aussi de la lingerie et quelques pyjamas mais gelato pique est apparemment la seule marque spécialisée dans les vêtements d’intérieur.


Un autre point en faveur de la marque est la très mauvaise isolation des maisons et appartements au Japon. En effet, il y fait très froid en hiver et cela même avec le chauffage du climatiseur. La matière épaisse et douce des pyjamas de gelato pique offre un grand confort et permet de rester bien au chaud.

 

Collaboration avec Animal Crossing

 

animal crossing meets gelato pique / nitendo / gelatopique.com

Un dernier petit dessert pour vos yeux maintenant avec la toute dernière collaboration de la marque : Animal crossing (dobutsu no mori en japonais). Gelato pique s’associe en effet régulièrement avec des personnalités ou d’autres marques pour créer des collections en édition limitée. (exemple récent : Joël Robuchon).

 

 

 

Connaissiez-vous la marque gelato pique ? Pensez-vous acheter un pyjama siglé GP lors de votre voyage au Japon ?  Personnellement, j’étais attirée par cette marque avant de venir au Japon et il me tardait de visiter leurs boutiques mais le prix m’a un peu dissuadée. Pour moi, c’est donc seulement un plaisir pour les yeux !

A propos de l'auteur

Passionnée par la mode et le Japon, j'ai d'abord vécu 3 ans à Kyoto et Osaka en tant qu'étudiante et mannequin. J'ai ensuite travaillé en France dans le milieu du luxe (Louis Vuitton, Dior, Isabel Marant, Paule Ka…). Mais le Japon me manquait tellement que j'y suis retournée en 2019 ! J'habite maintenant près de Kobe, dans la région du Kansai où j'ai repris mon activité de mannequin. Je suis également traductrice volontaire pour TEDxTalks (Anglais/ Japonais/Français).

5 commentaires

  1. Superbe article, cette mode est moins developpée en France, mais qui, je pense commence à se democratiser avec des magasins tels que Oysho ou Undiz.

Laisse un commentaire :-)