vendredi 17 septembre | 03:41

La chaussette, un accessoire de mode

6

Au Japon, on se déchausse si souvent que le moment de choisir ses chaussettes le matin devient vraiment crucial si l’on veut éviter l’instant gênant de révéler ses vieilles chaussettes trouées à une assemblée. En effet, au pays du soleil levant, la chaussette n’est pas cachée, elle est mode. 

 

Pourquoi se déchausse-t-on au Japon ?

Autrefois, les sols des maisons traditionnelles japonaises étaient entièrement recouverts de tatamis, un revêtement fabriqué avec des pailles de riz superposées. Les tatamis sont extrêmement fragiles, il est également difficile de les nettoyer et le prix pour les remplacer est très élevé. 

Les Japonais avaient donc pris l’habitude de se déchausser pour ne pas abîmer leurs sols. 

 


 

Une seconde raison est que le Japon est aussi un pays où la séparation entre l’intérieur uchi et l’extérieur soto est très importante. Que ce soit d’un point de vue pratique ou idéologique (par exemple, on considère le cercle de la famille comme étant uchi et le travail soto ou encore sa propre entreprise uchi et les autres soto). D’un point de vue pratique, l’extérieur est considéré comme étant sale et profane et l’intérieur propre et pur, il se doit donc de les séparer. La maison uchi devient alors un lieu sacré et protégé de l’extérieur et le fait de se déchausser signifie qu’on laisse derrière son travail, son école et les tracas. Se déchausser est aussi une marque de respect pour son hôte, et l’on retire ses chaussures dans divers lieux autres que les maisons :

  • les restaurants traditionnels et certains cafés
  • les temples
  • les cabines d’essayage de magasins de vêtements
  • les écoles
  • les ryokans (auberges traditionnelles)
  • les pièces recouvertes de tatamis

 

 

Des magasins complètement dédiés aux chaussettes

Au Japon, vous trouverez donc des boutiques entièrement dédiées aux chaussettes, leur concept est le même partout : on peut choisir trois paires dans toutes leurs collections pour un prix fixe de 1000 yen (environ 7 euros). Les plus populaires sont Tabio et Tutuanna (dans ce dernier, on peut aussi acheter de la lingerie ou des pyjamas mais la chaussette reste au premier plan !). 

 

 

Vous y trouverez des chaussettes kawaii, mode, spécifiques à une saison ou très originales !

 

 

Par exemple : d’un tissu spécial chaud pour l’hiver ou au contraire un tissu fin respirant pour l’été. Celles-ci changent de couleur avec les rayons du soleil !

 

 

Une chaussette pour chaque chaussure

En France, même si l’on peut voir dans les défilés de mode les mannequins porter des chaussettes avec des sandales à talons ou des escarpins, une tendance ensuite relayée dans les magazines féminins, on voit rarement ce style dans la rue. Cela est peut-être dû au cliché du ” touriste portant des chaussettes avec ses sandales “. Mais au Japon, c’est complètement différent, la chaussette se porte avec chaque type de chaussure et même en été ! Vous verrez donc les Japonaises porter de jolies chaussettes souvent à dentelles et de couleur pastel avec leurs  sandales, escarpins ou ballerines.

 

 

 

J’ai même vu récemment dans le magasin Tabio des pièces de chaussettes faites spécifiquement pour les sandales ! 

 

En plus des chaussettes, les Japonaises ont aussi l’habitude de ne pas avoir ” les jambes nues” et les mi-bas ou collants couleur chaire sont encore très populaires au Japon et cela même en été.

 

La chaussette fait partie intégrante de la garde-robe.

Personnellement, depuis mon premier voyage au Japon, j’ai pris l’habitude de choisir les chaussettes que je porte en fonction de ma tenue car elles sont devenues pour moi aussi importantes qu’un accessoire. Je trouve qu’elles ajoutent une note de fantaisie, de peps, de couleur ou permettent d’harmoniser et de finir la tenue !

Et vous ? Pourriez-vous porter des chaussettes avec vos ballerines, escarpins ou sandales ? Faites-vous attention aux chaussettes que vous portez ?

 

A propos de l'auteur

Passionnée par la mode et le Japon, j'ai passé à 3 ans à Kyoto et Osaka en tant qu'étudiante et mannequin. J'ai ensuite travaillé en France dans le retail luxe (Louis Vuitton, Dior, Isabel Marant, Paule Ka…). Mais le Japon me manquait tellement que j'y suis revenue en 2019 et j'habite maintenant près de Kobe, dans la région du Kansai ! Je suis également traductrice volontaire pour TEDxTalks (Anglais/ Japonais/Français).

6 commentaires

  1. Sabrina Monti on

    J’adorerais trouver ce genre de chaussettes en France!
    J’adore la partie culturelle et historique, cela apporte una autre dimension à l’aspect mode!
    Merci!

  2. Je suis d’accord avec leur façon de séparer la vie en extérieur et à l’intérieur. J’aime aussi la chaussette comme accessoire de mode !

  3. Les chaussettes et collants sont un élément indispensable pour moi au quotidien même si c’est souvent critiqué.
    Je porte exclusivement des chaussures fermés, mais ca ne me dérangerais en aucun cas de porter des chaussettes en dentelle avec des escarpins 🤗

  4. Les chaussettes au Japon c’est mon pécher mignon, et d’ailleurs je crois qu’aujourd’hui j’ai plus de chaussettes que tout autres vêtements! ^^
    Merci pour ce super article!

Laisse un commentaire :-)