mercredi 21 février | 07:07

Modo kei, les modeux japonais

2

Un style noir corbeau, des pièces de créateurs et une silhouette avant-garde. Tels sont les signes distinctifs des modo kei : ceux qui suivent les tendances de l’année en quête d’originalité. 

Mode kei /arine.jp

Une pièce maîtresse de créateur

 

Le modo kei fait partie des grands styles vestimentaires japonais aux côtés du casual kei et du kireimei kei (voir article : le style kireime kei). Modo est en fait la prononciation japonaise du mot français mode. Leur inspiration vient notamment des collections des défilés de Paris ou encore de New-York. Techniquement, pour être considéré comme un vrai modo kei, il faut porter au moins une pièce de créateur de la saison actuelle. Il faut ensuite construire son look autour de cette pièce, que ce soit un accessoire, un haut ou un pantalon.

Look Modo Kei

Mais la mode est tellement changeante que la définition du style lui-même est ambiguë. Une esthétique est néanmoins commune aux modo kei : le noir et une touche d’avant-garde. 

 

@i_211997/mode kei

Qui dit avant-garde dit des créateurs tels que Yohji Yamamoto, Rei Kawakubo de COMME des GARÇONS. Hors du Japon, les modo kei sont également friands de la maison française Céline et du créateur américain Rick Owens.

Du noir et des créateurs avant-gardistes :
Yohji Yamamoto et Rei Kawakubo

 

Yohji Yamamoto et Rei Kawakubo sont les deux grands noms associés aux modo kei. Tous deux font leurs débuts dans les années 80 lors des défilés de Paris. 

Rei Kawakubo and Yohji Yamamoto pour『PAPER』magazine, septembre 2008

À cette époque, la couleur noire était considérée comme tabou dans le monde de la mode car jugée sinistre. En faire usage était donc synonyme de rébellion.
Pourtant, les défilés de Yohji Yamamoto et de COMME des GARÇONS présentent des vêtements d’un noir absolu et de formes surprenantes.

Yohji Yamamoto années 80


Les deux créateurs gagnent une image rebelle et cet événement qui a bouleversé le monde de la mode a été surnommé : le choc noir ou le choc de l’est.

Look Yohji Yamamoto

 

 

Les Corbeaux sont les modo 

 

En 1981, Rei Kawakubo était devenue tellement célèbre que ses fans étaient nommés les corbeaux par la presse japonaise (karasu zoku). Le noir était étroitement associé au chic des défilés de mode de Paris et les jeunes qui suivent cette tendance sont par la suite devenus mode. Ainsi, les karasu zoku des années 80 sont les origines des modo kei d’aujourd’hui.

karasu zoku et modo kei sont un seul et même style

Le blanc et le noir symbolisent la mode pour les Japonais et sont aussi synonyme d’élégance. Ainsi, il est commun d’appeler modo kei quelqu’un qui porte des vêtements monochrome. Cela même en l’absence de pièces de grandes marques. 

Look Modo Kei

Le look modo kei est à différencier du gothique que nous avons connu en Occident, qui était un mouvement né à l’origine d’un genre de musique dans les années 70/80 puis à un état d’esprit mélancolique. Au Japon, le style modo n’est pas nécessairement lié à un attrait pour le morbide mais seulement un amour de la mode.

A propos de l'auteur

Passionnée par la mode, la sociologie et le Japon, j'ai une licence en langue et civilisation japonaise. Après avoir vécu 3 ans à Kyoto et Osaka en tant qu'étudiante et mannequin, j'ai travaillé en France dans le milieu du luxe (Louis Vuitton, Dior, Isabel Marant, Paule Ka…). Mais le Japon me manquait tellement que j'y suis retournée en 2019 ! J'habite maintenant près de Kobe, dans la région du Kansai où j'ai repris mon activité de mannequin. J'ai rejoint l'équipe de Japan Glossy en juillet 2021.

2 commentaires

Laisse un commentaire :-)