dimanche 27 novembre | 03:12

Komi can’t communicate – Saison 1

0

L’anxiété sociale est un mal-être profond
Empêchant le/la concerné(e) d’ouvrir son cœur
Aussi naturellement que l’on respire

Ce n’est pas la première fois qu’un manga/animé traite de troubles similaires (WataMote, Rozen Maiden,..). Mais ici, on suit les pas d’une jeune fille qui ne rentre pas dans les stéréotypes habituels. Elle n’est pas ridiculisée par ses camarades, ni jugée laide ou repoussante, c’est même tout le contraire : tout le monde adore Komi et rêve de la côtoyer ! (ou craint celle-ci, selon la perception de ses silences).

On est intrigué par la fascination qu’elle suscite, par les différentes interprétations de ses messages maladroits, par son aura qui tantôt séduit tantôt repousse… Bref notre héroïne ne laisse personne indifférent ! Que ce soit dans son univers ou sur la plateforme Netflix

Titre original : Komi-san wa, Commu-shou desu
Épisodes : 12 x 25 minutes
Genres : Comédie – Romance – Slice of life – Drame
Thèmes : Amitié – École
Diffusion : 26/10/2021 – 22/12/2021
Studio : OLM – OLM Digital

Synopsis de l’anime

Shôko Komi est une adolescente à la beauté atypique et à l’élégance délicate que ses camarades et professeurs idolâtrent. Devenant dès la rentrée une véritable déesse vénérée de tous ! Ainsi, dès son premier jour au lycée, une barrière invisible se créée entre elle et le reste de sa classe.

Hitohito Tadano, assis à côté de la “distante” Komi, remarque pourtant une chose qui l’interpelle : Shôko semble avoir des difficultés à communiquer. Cette dernière souffre en effet d’anxiété sociale extrême. Malgré tout, Komi est bien décidée à faire d’incommensurables efforts pour s’ouvrir aux autres ; Tadano l’épaulant afin de réaliser son rêve : avoir cent amis !

ANIME KOMI

  • Relations : on a affaire autant à des profils différents de personnages que d’interactions diversifiées entre eux ! Même si des duos se démarquent, j’aime les voir se mélanger. Telle la rivalité hilarante Ren/Omoharu et les amies complémentaires Nene/Otori.
  • Approches : j’ai constaté que chaque personnage a besoin d’être approché différemment, et qu’on prenne en compte ses besoins propres. Chacun a un jugement puis des interactions uniques avec Komi, ce qui rend chaque amitié enrichissante à sa façon.
  • Jeux de mots : chaque nom de personnage fait référence à sa personnalité. Osana Najimi se traduisant littéralement par “ami d’enfance” et Agari Himiko en lien à l’expression “avoir le trac”. Mon préféré restant celui de Tadano Hitohito [un équivalent de “Justin Mec”]
  • Personnages disparus : Au fil de la série, certains élèves reviennent plus souvent au 1er plan au détriment d’autres. Je m’y attends dans une histoire intégrant beaucoup de personnages, mais c’est dommage que l’on n’ait pas mieux partagé le temps d’écran de chacun.
  • Version française : Par rapport à la version originale sous titrée en Français (VostFR) , les annotations gravitant autour des personnages ne sont pas systématiquement traduites. Ce qui peut être frustrant car omniprésentes.
8.2
82%
Réconfortant

Avant de commencer ma critique, celle-ci risque d'être subjective. Ayant moi même eu des problèmes de communication similaires, je me reconnais et me projette à la place de Komi. Donc en regardant cette série je me met aussi dans la peau des gens vivant ou ayant vécu ce même handicap.

C'est tellement agréable de la voir évoluer, certes tout en douceur et avec une avancée maladroite (tantôt elle fait un progrès vertigineux tantôt elle refait les mêmes blocages qu'à ses débuts). Ce qui est réaliste, on ne s'attend pas à ce qu'elle soit tout aussi bavarde avec un inconnu qu'avec un ami. Et son évolution hésitante montre qu'elle se remet en question, pense par moments être déplacée et regrette ses actions, ce n'est pas linéaire et tant mieux !

Au fil de la saison (et de la suivante, qui apporte juste des nouveaux personnages et des situations inédites ; la 1ère se déroulant en printemps/été et la 2ème en automne/hiver) on découvre aussi des traditions japonaises, sans se limiter aux évènements scolaires et aux traditions culturelles : matsuri, hanami, momiji gari... on nous présente des jeux réalisés entre les cours et d'autres éléments du quotidien nippon. Si vous ne connaissez pas encore grand chose sur la culture japonaise, cela vous permet d'en connaitre déjà quelques bases.

Au final, cette série s'adresse aussi bien aux élèves timorés qu'à ceux se sentant terriblement communs. Ils se reconnaîtront en Komi et Tadano, ils positiveront en voyant leur cercle d'amis s'élargir et se complexifier (Tadano arrive à se faire quelques amis sans qu'ils soient pour autant ceux de Komi) ; et c'est le but de cette série. Par contre il y a beaucoup de nuances : Yadano voit Komi comme une rivale, Makoto la craint autant qu'il la respecte, Shisuto la considère comme sa fan... pour que personne ne partage le même rapport avec notre héroïne ! Souhaitez-vous à votre tour rejoindre leur joyeuse bande loufoque ?

  • Scénario
    7
  • Thème
    9
  • Personnages
    9
  • Graphismes
    8
  • Musiques
    8

A propos de l'auteur

よろしくおねがいします ! Je m'appelle Marie et je suis la rédactrice animé de cette joyeuse bande d'amies. J'espère vous faire découvrir pleins de séries/films d'animations japonaises (des films intemporels comme des séries récentes) Voir échanger avec vous sur nos œuvres préférées. またね !

Laisse un commentaire :-)