mardi 27 juillet | 13:44

Le soleil arrive, couvrez-vous !

7

Les beaux jours arrivent, l’été est enfin là ! En France, c’est souvent l’occasion de sortir les petits hauts sans manches, les robes légères et de bronzer à la plage, mais au Japon c’est un peu différent.

Au pays du Soleil levant, l’été rime plutôt avec protection. On se protège de ce soleil néfaste et de ses effets sur la peau. Pour une majorité de Japonaises, le soleil n’apporte que vieillissement prématuré et un bronzage non désiré. Cela remonte au VIIIème siècle où avoir la peau blanche était synonyme d’un statut social élevé car les paysans qui travaillaient dans les rizières étaient les seuls à avoir la peau plus foncée. D’ailleurs ce n’était pas si différent en Occident où le culte de la peau blanche faisait rage au XVIIIème siècle.
Cependant, si pour nous le bronzage est par la suite devenu un critère de beauté, au Japon, les mœurs n’ont pas changé et encore aujourd’hui avoir la peau hâlée par le soleil n’est absolument pas un but à atteindre.

Ainsi, dès le début du printemps les parapharmacies et autres boutiques mettent en avant les crèmes solaires et pas la peine de chercher de la graisse à traire ou autre huile accélérant le bronzage, vous aurez du mal à en trouver. Les crèmes portent toutes l’indice SPF 50 (contre les rayons UVB) et protection PA +++ (contre les UVA qui pénètrent plus profondément). Vous trouverez également sur les étalages de longues mitaines noires, blanches ou à rayures faites d’un tissu protégeant des rayons UV pour couvrir les bras complètement, ou encore des visières faites d’un matériau protégeant du soleil pour se protéger le visage, des ombrelles et autres accessoires…

Et pas question d’exposer son décolleté au Japon. Même si vous avez très chaud, on vous regardera d’un mauvais œil ! Le pays a un petit côté conservateur et même si l’on peut porter des jupes ou des robes très courtes (mais avec un cycliste en dessous pour se protéger des accidents), porter des hauts décolletés est assez mal vu au Japon. On se munira ainsi d’un foulard (lui aussi protection UV) d’un caraco ou d’un t-shirt à porter sous nos robes à fines bretelles ou chemisiers trop révélateurs.

Vous avez trop chaud comme ça ? Moi aussi.
Vous savez maintenant quoi porter lors de votre prochain voyage au Japon en été !

 

A propos de l'auteur

Passionnée par la mode et le Japon, j'ai passé à 3 ans à Kyoto et Osaka en tant qu'étudiante et mannequin. J'ai ensuite travaillé en France dans le retail luxe (Louis Vuitton, Dior, Isabel Marant, Paule Ka…). Mais le Japon me manquait tellement que j'y suis revenue en 2019 et j'habite maintenant près de Kobe, dans la région du Kansai ! Je suis également traductrice volontaire pour TEDxTalks (Anglais/ Japonais/Français).

7 commentaires

  1. Je trouve que les japonaises font plus attention à leur peau que nous les Européens, on devrait prendre exemple sur elle !

  2. Superbe article qui montre bien les divergences culturelles entre l’Occident et le Japon. Le culte aristocratique de la blancheur atteste d’une volonté de distinction vis à vis des classes laborieuses “bronzées”. Ce fut le cas dans les classes aristocratiques européennes également…
    L’idée que l’on se fait du beau et du bon varie selon les époques et les latitudes !
    Bravo pour votre travail de mise en perspective !

Laisse un commentaire :-)