dimanche 17 janvier | 11:36

Genderless Danshi – Le Kawaii au masculin

0

Qui a dit que les hommes ne pouvaient pas être délicats ? Allure androgyne, soins du visage et looks soignés définissent cette mode masculine qui réfute la notion de genre.

Genderless Danshi“jeune homme sans genre”, est une mode vraisemblablement apparues aux alentours de 2014, notamment sur les réseaux sociaux. Loin d’eux l’idée de devenir des femmes, ces jeunes hommes recherchent la beauté en se détachant de la norme masculin/féminin. Peu à peu, le phénomène se remarque de plus en plus dans la rue, porté par les nouveaux mannequins et autres “tarento”.

Les adeptes de cette mode empruntent les rituels de beauté féminins : soins de la peau, maquillage (la plupart du temps poudre pour le teint, blush et gloss léger), lentilles de contact colorées, cheveux teints ou encore vernis à ongles. Les Genderless Danshi ont en général une silhouette filiforme et un visage adorable pour accentuer leur androgynie. Cependant, ils n’essayent pas de se faire passer pour des femmes. Ne se reconnaissant pas dans la mode masculine portée par la société, ils recherchent avant tout à créer un nouveau standard de beauté. De même, ce mouvement n’est en rien lié à la sexualité ! Les Genderless Danshi ne sont pas obligatoirement gay.

Quelques Genderless Danshi célèbres :

Kondo Yohdi – Tarento, chanteur et mannequin

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par こんどうようぢ (@kondoyohdi) le

Ryucheru – Mannequin, en couple avec la model Peco

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par RYUCHELL ✨🔮💸🧠🎤🧩 (@ryuzi33world929) le

Hida Yusuke aka Devil – Dj et mannequin

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 𝐔𝐒𝐔𝐊𝐄 (@screamer29) le

Sasaki Toman – Mannequin et leader du groupe XOX

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par とまん / TOMAN (@_sweatm) le

La mode Genderless a finalement touché les jeunes femmes qui, a contrario, reprennent les codes vestimentaires masculins. On parlera alors plus généralement de Genderless Kei mais cela fera peut-être l’affaire d’un autre article !

Dites-moi si cet article vous a plu en commentaire 😉

A propos de l'auteur

Coucou c'est Megu ! Rédactrice mode pour le site, je suis fortement influencée par la culture Harajuku. J'aime également le dessin, la gastronomie et les traditions japonaises.

Laisse un commentaire :-)