Chacun son style !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Il nous est parfois facile de reconnaître les différents quartiers de Tokyo grâce à leurs monuments historiques ou à l’architecture particulière des façades. Mais saviez-vous qu’il était possible de les distinguer… par les vêtements ? Certains d’entre-eux ont vu naître dans leurs rues des styles iconiques encore portés aujourd’hui par la nouvelle génération ! Petit tour d’horizon de la capitale côté mode !

 

Asakusa

Célèbre pour la Kaminarimon et le Senso ji, le quartier regorge de boutiques, restaurants et autres étals de gourmandises tout droit venus du passé. Il n’est donc pas étonnant de voir des personnes s’y promener en kimono. De plus, de nombreuses sociétés de location de kimono (ou yukata) proposent aux touristes d’en porter, le temps de flâner dans les rues.

 

Ginza

Synonyme de luxe pour beaucoup de japonais et d’étranger, son architecture cosmopolite lui donne un petit charme à l’européenne. Les boutiques de grandes marques et de hautes couture telles que Dior, Louis Vuitton ou encore Chanel y on pignon sur rue.

 

Marunouchi

Il s’agit du quartier des affaires de Tokyo, situé entre Ginza et le Palais Impérial. Tous les jours, il est pris d’assaut par les office ladies et les salarymen s’engouffrant dans les buildings. La Naka Dori est l’exutoire des plus tendances d’entre eux, leur offrant un instant shopping entre deux dossier.

 

Shibuya

Berceau de la mode Gyaru, Shibuya a rassemblé la jeune génération depuis plusieurs années. Véritable temple du shopping, les japonaises s’y retrouvent pour dévaliser les boutiques. La tour Shibuya 109, en face du  célèbre passage piéton, en est le centre névralgique.

 

Shimokitazawa

Les hipster ont leur propre territoire, celui de Shimokitazawa. Situé non loin de Koenji, on y trouve de nombreux magasins de vêtements vintage, de cafés bohèmes, ou des bars offrant des concerts de jazz à leurs habitués.

 

Ikebukuro

Au pied du complexe Sunshine City se trouve une rue appelée Otome Road. Elle est pour les jeunes femmes ce qu’est Akihabara pour les hommes. Elles y affichent fièrement leurs personnages d’anime préférés comme sur des badges épinglés à leurs sacs.

 

Akihabara

Bastion de l’anti-mode, le repaire des otaku regorge de boutiques de costumes permettant aux passants de se mettre dans la peau de leur personnage préféré. Pour les plus timides, un simple T-shirt faisant une référence à leur manga fétiche fait l’affaire. Les maids font également partie de l’image du quartier.

 

Harajuku

On y respire le kawaii à pleins poumons dans la Takeshita Street, on y fait les boutiques sur l’avenue Omotesando ou on renoue avec les origines de la culture underground du quartier à Ura-Hara. Harajuku est un véritable melting pot en matière de mode et de styles.

 

Dans quel quartier voudriez-vous y faire du shopping ? Lequel correspond le plus à votre style ? Dites-le nous en commentaire !

Partager.

À propos

Megu

Coucou c'est Megu ! Amoureuse du quartier d'Harajuku, je suis chroniqueuse Mode sur Japan Glossy. Retrouvez mon quotidien japonisant sur mon blog : https://megudesu.wordpress.com/

Laisser un commentaire