mercredi 5 août | 01:08

Followers – Plaire à la société, ou être soi-même ?

0

 

Followers netflix

Fiche technique :

Titre original : Followers
Origine : Netflix
Épisodes : 9
Durée d’un épisode : 40 minutes environ
Genre : Drame
Réalisatrice : Mika Ninagawa
Scénaristes : Mika Ninagawa, Yuri Kanchiku, Kouta Ooura,
Compositeur : Cornelius

Synopsis :

 N’être personne aux yeux du monde, puis du jour au lendemain être propulsée dans la compétition du nombre de followers, c’est ce que va vivre Natsume Hyakuta. Son but ? Devenir actrice, mais lorsqu’elle tombe tête la première dans tous les pièges de la célébrité, il est difficile de s’en sortir indemne. Parallèlement, Limi Nara a déjà une grande carrière de photographe, elle est reconnue et aimée dans son domaine. Néanmoins, elle sait qu’elle prend de l’âge et l’envie d’avoir un enfant est de plus en plus grande. Malgré d’anciennes fausses couches, elle va tout tenter pour devenir mère et continuer d’exceller dans son travail.

Casting :

Le vrai point fort de la série, c’est le casting ! Elaiza Ikeda, dans le rôle de Natsume Hyakuta a un charisme et une présence à l’écran comme il est rare d’en voir. Elle donne de la force et du caractère à la série. A l’inverse Miki Nakatani dans le rôle de Limi Nara nous offre un jeu tout en douceur, très agréable. En plus de ça, il y a beaucoup de beau monde notamment Mika Nakashima dans le rôle de Sayo, une chanteuse reconnue qui commence à se lasser de la célébrité, un caméo de Miyavi, d’Erika Sawajiri… Bref, un casting 5 étoiles qui donne envie de se plonger sans hésiter dans ce drama.

Personnages principaux :

Miki Nakatani dans le rôle de Limi Nara
Elaiza Ikeda dans le rôle de Natsume Hyakuta
Yuka Itaya dans le rôle d’Akane Gunjyo
Mari Natsuki dans le rôle d’Eriko Tajima
Mika Nakashima dans le rôle de Sayo
Nobuaki Kaneko dans le rôle de Yuruco

Chronique d'Emerita

9.3
93%
Percutant !

Followers est une oeuvre féminine percutante, au happy ending un peu exagéré mais qui suit quand même la logique de la série. Elle nous transporte principalement dans le milieu artistique à Tokyo avec ses forces et surtout ses dangers, et nous montre la puissance que peuvent avoir les réseaux sociaux.

Il y a beaucoup de sous-intrigues qui se mêlent à l’histoire, certaines complètement nécessaires et d’autres un peu moins utiles qui sont, en plus de ça, expédiées très rapidement, je pense notamment à l'histoire d'Eriko Tajima que selon moi n'apporte pas grand chose à la série (à part le fait que le personnage soit joué par Mari Natsuki). Ce petit problème vient surtout du fait que la série est peut être un peu courte pour tous les sujets sociaux importants qui sont abordés (dont certains qui sont seulement effleurés parce qu'il n'y a assez de temps pour les developper) !
Cela dit, il y a une très jolie morale, et le thème principal est d'ailleurs l'un des thèmes que j'aime le plus dans les films, séries ou livres (et surtout dans la vraie vie) : celui de ne jamais abandonner son rêve et d'oser être soi-même ! "Suis ton propre chemin, et laisse parler les gens."

J'avoue que j'ai l'habitude de regarder des dramas qui font verser des torrents de larmes à presque chaque épisode, Followers est bien différent de ce genre de drama. C'est d'ailleurs assez loin du "drama japonais classique", on a presque l'impression qu'on y a ajouté une petite touche américaine.

Pas de larmes, néanmoins on a l'impression de se sentir très proches des personnages féminins de la série. Elles sont toutes attachantes, de plus il y a énormément de diversité et beaucoup de peripéties : des liens se forment entre les personnages, des relations se développent, d'autres se brisent. C'est très humain, ce sont des situations réalistes que l'on a pu vivre, ou que l'on pourrait vivre et c'est ce qui rend les personnages d'autant plus intéressants.
Personnellement, deux d'entre elles m'ont particulièrement touchée : Natsume évidemment qui se retrouve confrontée à l'enfer des réseaux sociaux, aux exigences incompréhensibles de milieu artistique mais aussi à ses propres démons, et Sayo notamment dans une scène dans laquelle elle fond en larmes et casse tout autour d'elle à cause des rumeurs et commentaires désobligeants à son égard et qui se remet en question ne comprenant plus l'utilité d'être une "célébrité".

J'ai adoré la diversité des décors, qui nous plongent complètement dans l'ambiance de la ville de Tokyo : les grandes rues bondées la nuit, les petits restaurants kawaii, un opéra dirigé par un robot en guise de chef d'orchestre et un salle de bal qui propose le concert d'un hologramme. On retrouve même un lieu incontournable de Tokyo : le Kawaii Monster Cafe.
La série dépeint à la perfection une société moderne très connectée, où tout va très très vite ! L'univers de la mode se reflète grâce à l'ambiance très coloré, très flashy, frais et extravagant. Ca rend la série très immersive.

Malgré ses petits défauts, Followers m'a convaincu. C'est un drama qui émeut, qui fait réfléchir en traitant des problèmes sociaux actuels, on prend vraiment beaucoup de plaisir à le regarder.

  • Histoire
    8
  • Casting
    10
  • Dénouement
    9
  • Lieux / Décors / Paysages
    10

A propos de l'auteur

DramAddict qui veut partager sa passion <3

Laisse un commentaire :-)