lundi 3 octobre | 03:32

COMME des GARÇONS-Rei Kawakubo

4

Entre Paris et Tokyo, Rei Kawakubo, la directrice artistique de la maison Comme des Garçons travaille sa marque créée en 1969. Comme son nom français l’indique, CDG veut bousculer les idées préconçues sur la féminisation des vêtements et aller au-delà des genres. Pourtant Rei Kawakubo le clame elle-même, elle ne fait pas de vêtements, une contradiction qui la rend si mystérieuse et unique. Son style est ainsi qualifié d’avant-garde et ses défilés présentent des silhouettes surprenantes où les formes arrondies des étoffes viennent flouter le corps féminin.

 

CDG Spring Summer 2017 Campaign

 

 

Rei Kawakubo

 

Rei Kawakubo est née en 1942 à Tokyo au Japon, elle est l’aînée de trois frères. Son parcours artistique commence par des études d’art et de littérature à l’université Keio à Tokyo puis se poursuit avec un travail de styliste freelance dans les années 60. À cette époque, l’image de la femme au Japon est celle de la femme au foyer qui s’occupe des enfants (une image qui peine à disparaitre encore aujourd’hui) et la forte séparation des genres prospère. Cela fut peut-être le déclic pour Rei Kawakubo. Une frustration et un refus de cette tradition qui aurait fait d’elle aussi une femme au foyer. Ses premières créations sont ainsi le fruit de la nécessité : ne trouvant pas de vêtements à son goût, elle finit par les créer.

Rei Kawakubo / I D Japan

Très discrète, Rei Kawakubo est aujourd’hui un mystère. Elle n’est pas intéressée par la célébrité et donne rarement d’interviews. Lorsqu’elle le fait, ses réponses deviennent des énigmes à déchiffrer : « Je travaille dans le néant ; dans l’abstrait et pourtant j’imagine le produit final ». Elle compare également son travail au Koan Zen, des questions ou des histoires qui ont pour but de provoquer un grand doute aux disciples bouddhistes. Voici une seconde citation très révélatrice : « Je suis fatiguée de la mode banale de tous les jours. Je suis curieuse. Je veux quelque chose qui nous emmène dans un autre monde.»

 

COMME des GARÇONS, moments clés

 

  • 1969 Création de la marque
  • 1973 Première boutique à Tokyo
  • 1975 Tokyo Fashion Week  
  • 1978 Comme des garçons Homme 
  • 1981 Paris Fashion Week 
  • 1982 Première boutique à Paris
  • 1995 Défilé  Transcender les genres « spirituellement il n’y a pas de différence entre l’homme et la femme.»
  • 2002 Lancement de Play comme des garçons et de son logo au cœur rouge

 

Lors de sa première semaine de la mode à Tokyo en 1975, Rei Kawakubo débute son mouvement Anti Mode et son défilé tout en noir choque les spectateurs habitués aux couleurs et au mouvement flower power de l’époque. Fin des années 70, Rei Kawakubo commence une relation professionnelle et romantique avec le créateur Yohji Yamamoto. Tous deux ont comme point commun une vision déconstruite de la mode qui floute les genres.

Rei Kawakubo et Yohji Yamamoto / DNA mag

Dans les années 80, la silhouette noire devient emblématique de la marque et Rei Kawakubo en est elle aussi toujours vêtue. Au-delà du noir, la créatrice joue avec différentes nuances et démontre ainsi la diversité méconnue du noir. Au moment de ses débuts à Paris lors de la semaine de la mode de 1981, Rei Kawakubo était devenue tellement célèbre que ses fans étaient nommés les corbeaux par la presse japonaise. 

CDG Défilé Automne-Hiver 1982

La fin des années 80 marquera un premier détachement de la couleur noir avec l’arrivée du rouge écarlate.

CDG Automne Hiver 1988 « Red is Black » / Conde Nast

Dans les années 90, Rei Kawakubo continue de défier les idées préconçues de la mode et ajoute des détails punk des années 80 dans ses collections comme le motif écossais et les résilles. Une tendance que l’on retrouve souvent dans ses collections. 

CDG Automne-Hiver 1991 « Chic Punk »

 

CDG Automne-Hiver 1999 « Transformed Glamour » / Conde Nast

 

Rei Kawakubo déconstruit et reconstruit le vêtement et chaque année ses défilés surprennent l’audience. En effet, on peut passer de la pureté du blanc associé à des inspirations victoriennes, au noir gothique, puis aux couleurs Bubble gum et vice-versa. Une chose persiste à chaque fois : l’audace de la créatrice.

 

COMME des GARÇONS images clés.

 

LE NOIR

     Le Noir et ses différentes nuances

LE MOTIF ECOSSAIS

Une inspiration punk des années 80 à l’instar de Vivienne Westwood.

 

VOLUMES

Un style fait de formes rondes qui dissimule le corps

 

NO GENDER 

Des vêtement qui vont au-delà des genres

AVANT-GARDE

Des collections qui semblent venir d’un autre monde. 

 

 

Play Comme des Garçons

Logo Play Comme des Garçons / Filip Pagowski

La ligne Play Comme des Garçons a été créée en 2002, son concept est « un signe, un symbole, une sensation ».  On doit son logo très reconnaissable à l’artiste polonais Filip Pagowski, qui a commencé sa relation avec Comme des Garçons en tant que mannequin pour les collections CDG homme. Ses illustrations seront par la suite utilisées par Rei Kawakubo dans les années 90 jusqu’à l’arrivée de ce cœur aux deux yeux qui trône aujourd’hui sur les créations de la marque.

 

この投稿をInstagramで見る

 

chisa(@___c.h.i.s.a)がシェアした投稿

 

 

 

 

 

この投稿をInstagramで見る

 

reiko(@room213re)がシェアした投稿

 

Play Comme des Garçons ce sont des basiques streetwear au design minimaliste : des T-shirts, de la maille et des chaussures. D’ailleurs, l’un de leur succès les plus notables est leur collaboration avec la marque converse en 2009.

 

Play comme des garçons est aujourd’hui devenue une marque iconique. Son succès est tel que les T-shirts et pulls sont portés par de nombreuses célébrités (Kanye West, Diane Kruger, Alexa Chung…)

 

Connaissiez vous Comme des Garçons ? Que pensez-vous des créations de Rei Kawakubo ?
Dites-moi en commentaire également si vous seriez intéressés par d’autres créateurs de mode japonais !

 

https://www.nytimes.com/2017/04/28/t-magazine/fashion/rei-kawakubo-comme-des-garcons-themes.html

http://www.catwalkyourself.com/fashion-biographies/comme-des-garcons/

https://www.dnamag.co/home/5-things-rei-kawakubo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Passionnée par la mode et le Japon, j'ai d'abord vécu 3 ans à Kyoto et Osaka en tant qu'étudiante et mannequin. J'ai ensuite travaillé en France dans le milieu du luxe (Louis Vuitton, Dior, Isabel Marant, Paule Ka…). Mais le Japon me manquait tellement que j'y suis retournée en 2019 ! J'habite maintenant près de Kobe, dans la région du Kansai où j'ai repris mon activité de mannequin. Je suis également traductrice volontaire pour TEDxTalks (Anglais/ Japonais/Français).

4 commentaires

  1. Je connaissais un peu comme des garçons mais cet article me donne une bien meilleure idée ! J’aime beaucoup les photos qui illustrent ses différents styles. J’adorerais un autre article comme celui-ci sur yohji Yamamoto ou un autre créateur japonais !

    • Sabrina Monti on

      J’ai découvert une artiste hors norme! Ses collections sont de vraies oeuvres d’art!
      Merci pour cette article très complet !

  2. Article trés interessant et trés bien documenté!
    Parfait pour les passionnés de mode et bien sur du Japon
    J’ai hate de lire vos prochains article

Laisse un commentaire :-)