samedi 21 septembre 2019

Wonderland, le royaume sans pluie

0

Après Un été avec Coo, Colorful et Miss Hokusai, découvrez le nouveau chef-d’œuvre de Keiichi Hara : Wonderland, le royaume sans pluie.

The Wonderland / Birthday Wonderland / Wonderland, le royaume sans pluie
バースデー・ワンダーランド
Réalisé par Keiichi Hara
Sortie le 24 Juillet 2019
Aventure
1H55

Résumé

Akane est une jeune fille timide, peu sûre d’elle. La veille de son anniversaire, elle se rend dans la boutique d’antiquités de sa tante pour y chercher son cadeau.
Surgit soudain un homme très mystérieux : Hippocrate l’alchimiste.
Il vient d’un autre monde, un monde menacé par une très grande sécheresse.
Il pense qu’Akane est la déesse verte et qu’elle seule peut l’aider à sauver son pays.

Le saviez vous ?

Wonderland, le royaume sans pluie, est un roman pour enfant à l’origine : Chikashitru Kara no Fushigi na Tabi
Il est sorti en 1988, et à été écrit par Sachiko Kashiwaba.
Sachiko Kashiwaba est également l’auteure de Kirino mukono fushigina machi (Le mystérieux village voilé dans la brume) qui deviendra Le voyage de Chihiro
Keichi Hara est le réalisateur de Un été avec Coo, Colorful ou plus récemment Miss Hokusai également adapté au cinéma français.
Wonderland, le royaume sans pluie a été sélectionné au Festival d’Annecy dans la catégorie Long métrage.
Ilya Kuvshinov, est un graphiste russe basé au Japon. Il a pu exposer son travail en galerie à Tokyo en Septembre dernier.

Chronique de Lalaa

7.8
78%
Awesome

Depuis que j'ai vu le graphiste, Ilya Kuvshinov, parler de ce film en Janvier sur son feed instagram, je n'avais qu'une hâte ! Pouvoir découvrir ce film !
Il faut dire que sur le papier, il avait tous pour me plaire :
- Le réalisateur Keiichi Hara
- Le graphiste Ilya Kuvshinov
- Et le scénario, qui m'avait drôlement intrigué, avec la découverte de 30secs du film

Et justement, parlons du scénario !
Il m'a un peu fait pensé à celui du très connu Le Royaume des chats des Studios Ghibli.
Principalement à cause des mondes parralèles, mais aussi à cause du systhème de temps entre les deux mondes.
On le découvre à la fin certes (navré pour le "spoil"), mais c'est surement ce qui me gêne le plus dans ce genre de scénario.
Sûrement car je me mets facilement à la place du personnage.
Dans le reste, on est sur une histoire, pour moi, inovente, et surtout qui tient la route.

Ce qui m'a beaucoup plu, c'est la mise en avant de la protection de la planete.
A travers ce monde parralèle, Keiichi Hara passe différent messages :
- La beauté du monde que nous oublions tous à force d'y vivre
- Préservons la nature et nos ressources
- Et une peut-être plus subtile sur le progrès et les effets que ça engendre.
Pour le dernier point, Akane dit clairement qu'avec les progrès fait dans son monde, elle ne voit plus la beauté de là où elle vit.

D'ailleurs, parlons un peu plus des personnages.
Nous suivons Akane, une adolescente, qui n'a pas vraiment l'air d'apprécié l'école, ou plutôt qui à l'air de n'apprécié pas grand chose.
Tout doucement, au long de l'aventure, Akane, évolue et commence à voir les choses autrement. Être face à une réalité autre que la sienne la fait évolué et découvre l'importante de préservé le monde.
Nous suivons également la tante d'Akane, Chii, bien plus motivé que sa nièce, pour partir à l'aventure. Elle est brocantière, et s'apprete à partir pour la brocante de Lille.
Pipo et Hippocrate viennent du monde parralèle, et guide Akane jusqu'à son destin.
Cette petite équipe rencontre rapidement Zang, le grand méchant, dont le design est superbe ! Je trouve que malheureusement on ne le voit pas assez dans sa totalité.

Justement passons aux graphismes.
Il faut dire qu'il n'y a pas grand chose à dire sur ce point.
On voit énormément de lieux différents, tous plus beau les uns que les autres.
Le chara design change légèrement par rapport à ce qu'on avait pu voir jusqu'à maintenant, on reconnait sans hésitation la patte du graphiste Ilya Kuvshinov.

La musique est presque omni-présente dans le film et c'est vraiment agréable.
Parfois on l'oublie presque, tellement elle fait partie de la scène.
On a différente ambiance, qui colle à chaque situation : Action, découverte...

Dans la totalité, le film est vraiment bon et plaisant à regardé.
En sortant dans la salle, on se sent un peu comme Akane à la fin de son périple, on redécouvre notre monde et sa beauté.
Et cela encore quelques jours après.
Le message du réalisateur, fait également réfléchir, surtout après coup. (J'avoue que durant le film je n'y ai pas beaucoup pensé)

Je vous le recommande vivement !

  • Scénario
    7
  • Thème
    8
  • Personnages
    7
  • Graphismes
    9
  • Musiques
    8

A propos de l'auteur

Laisse un commentaire :-)