vendredi 17 septembre | 01:56

Wolf girl and Black prince.

0

Wolf Girl and Black Prince est un anime qui a tant de fois été cité parmi les meilleurs shojos animé. Trop souvent, j’ai entendu parler de ce ennemi to lover qui a tant fait chavirer les coeurs. Malheureusement, le mien n’a pas été conquis. Néanmoins, si vous cherchez un anime qui dépeint une relation où les sentiments sont compliqués, je vous invite à plonger dedans et vous laisser porter par les perturbations !

Si le manga nous offre 16 tomes, cet anime ne nous laisse que 12 épisodes pour plonger dans l’histoire d’amour entre Erika et Kyoya. Avec un graphisme très doux et très beau, des charadesign super et un fond assez intéressant, l’histoire mérite d’être au moins connue, vue ou lue.

Titre original : オオカミ少女と黒王子
Origine : Manga du même nom de Hatta Ayuko .
Genre :  Shojo, Romance, Comédie, Tranche-de-vie.
Nombre d’épisodes : 12.
Durée de l’épisode : 20/25 minutes.
Saison : 2014.
Studio d’Animation : TYO Animations.

Synopsis :

Erika Shinohara, vaniteuse élève de seconde, fait croire à tout le monde qu’elle vit une histoire d’amour sulfureuse et passionnée. Pourtant, à l’âge de 16 ans, Erika n’a même jamais eu de copain. Sommée d’apporter une preuve de son idylle, elle prend en photo un beau jeune homme croisé dans la rue qu’elle présente comme son petit ami. Malheureusement, celui-ci s’avère être un élève de son lycée dont la sournoiserie n’a d’égale que sa grande beauté. Erika se retrouve alors piégée par Sata, ce dangereux manipulateur qui ne taira son mensonge que si elle devient son esclave…

La fin qui nous ouvre enfin sur les sentiments de Kyoya ;
Les personnages de San et Takeru.

Le caractère de Kyoya ;
Les faiblesses de Erika.

Chronique de Boa

6.2
62%
Déçue et agacée

L’arrivée dans un nouvel établissement est toujours compliquée. Alors quand Erika débarque au lycée et se retrouve seule dans sa classe, elle ne trouve rien d’autre à faire que mentir sur sa vie pour s’intégrer parmi un groupe de jeune fille qui semblent bien plus matures que leur âge. Petit-ami, sexe, câlin, bisous, faux-ongles… Erika n’y connaît rien, mais elle se retrouve à mentir sur une relation amoureuse avec un petit-ami secret. Jusqu’au jour où ce petit-ami secret a besoin de devenir une réelle personne parce que ses amies se mettent à douter d’elle. 

Bien sûr, rien n’est trop facile. Même si elle trouve un beau garçon pour être son petit-ami, il n’est pas comme elle l’aurait espéré. S’il se fait appeler le « prince », grâce à sa gentillesse et sa douceur, ce n’est qu’une jolie façade pour cacher ses côtés assez dominants. Erika ne sera pas seulement sa fausse petite-amie, mais elle deviendra surtout, son petit chien de compagnie. Kyoya n’est pas un garçon comme les autres… 

Si, pour se protéger, elle doit continuer à mentir, ça ne change rien au fait qu’elle souhaiterait malgré tout trouver le vrai amour. Tomber amoureuse, avoir un petit-copain, se sentir aimée et appréciée. Sauf que Kyoya n’est pas de ce genre, et quand elle pense trouver le bon, ce n’est en réalité qu’une nouvelle part de mensonge qui la détruit. 

Par contre, la relation entre Kyoya et Erika est la seule habitude que la jeune femme prend. Elle agit comme un couple, le soigne quand il est malade, l’aide, et finit même pas croire être amoureuse. Mais Kyoya semble avoir un passé compliqué qui ne l’autorise pas à aimer simplement. Les deux ont besoin de chose qu’ils n’arrivent pas à trouver ou bien, qu’ils n’arrivent pas à avouer vouloir. 

Avec des nouveaux personnages, on en apprend davantage sur Kyoya et Erika. Takeru, le meilleur ami de Kyoya, se retrouve être un allié de taille pour Erika. Alors qu’elle cherche à prouver son amour et à le voir l’aimer en retour, c’est avec l’aide de Takeru et de ses stratagèmes remplis d’humour que l’alchimie opère… Ou non. Mais en tout cas, l’humour est là !

Erika est un personnage assez faible, qui peut m’agacer par moment. Se taire, accepter la douleur, prendre sur soi alors que l’autre ne mérite pas notre tendresse, devenir dépendant… Ce genre de chose m’agace facilement. Mais des fois, elle agit avec courage et force qui me rappelle malgré tout, qu’elle n’est qu’une jeune adolescente qui est tombée sur un idiot comme Kyoya qui est à la fois un personnage attachant et un personnage détestable. 

Les premiers épisodes sont durs à regarder, trop envahissants et trop injustes. Si à la fin on se rend compte de la vraie valeur des sentiments de Kyoya, tout le long, c’est face à un personnage insupportable qu’on se retrouve. Méchant, égoïste, froid, calculateur, mauvais et j’en passe. J’ai franchement détesté son caractère.

Tout autant que le personnage d’Erika m’a agacé. Alors que je voyais à l’origine un personnage légèrement niais et qui n’a pas confiance en elle, ce que je peux trouver assez mignon parce que je l’imagine bien prendre confiance en elle au fur et à mesure… J’ai été assez déçue de voir qu’elle se contentait des miettes, que l’amour est pour elle une raison de souffrir et de supporter un caractère aussi néfaste et nocif que celui de Kyoya. 

Bien sûr, chaque couple doit faire des concessions, mais là… C’est littéralement de la privation de liberté et de bonheur. J’ai été vraiment déçue. Depuis le temps que j’entendais parler de cet anime, je m’attendais à quelque chose de plus tendre et de moins toxique. 

Les derniers épisodes sont plus acceptables, alors qu’on entre enfin dans le coeur de Kyoya, mais malheureusement pour lui, ça n’excuse en rien ses réactions à l’origine. Que ce soit l’un ou l’autre, les deux personnages m’ont agacée. 

  • Scénario
    5
  • Thème
    5
  • Personnages
    5
  • Graphismes
    9
  • Musiques
    7

A propos de l'auteur

Grande amoureuse de la culture japonaise, notamment des mangas et animes, j'ai décidé d'y donner tout mon temps libre. Je rêve de travailler dans l'édition ou même en librairie, alors être proche de cette diffusion me réchauffe le petit coeur. Étant balance, je suis du côté de l'art... Et ça me plaît bien. Par contre, mon ascendant cancer me rend toute nunuche et je pleure souvent pour rien. Je vais donc essayer de braver mes origines et vous offrir des articles toujours plus fous et drôle que possible. Bien sûr, un petit shojo bien niais par-ci, par-là, ça fait toujours du bien aussi ! Alors, je compte sur vous pour m'en faire découvrir et comptez sur moi pour vous le rendre.

Laisse un commentaire :-)