mercredi 1 février | 17:47

The Violence Action

0

The Violence Action est un film adapté d’un manga du même nom et actuellement disponible en France aux éditions Pika.

Les adaptations Netflix

Les adaptations jusqu’alors proposées par Netflix n’ont pas eu beaucoup de succès auprès des fans de manga à l’international. Death Note, Cowboy Bebop ou encore FullMetal Alchimist ne font clairement pas l’unanimité. Alors qu’en est-il de cette nouvelle adaptation ?

Ce seinen, dont la publication a débuté en avril 2016 et qui est toujours en cours au Japon, en est actuellement à son septième volume. La parution a été interrompue pendant un certain temps suite à des problèmes de santé de l’auteur.

C’est en 2000 que la nouvelle est annoncée : The Violence Action aura le droit à une adaptation en film live. Cela n’a rien d’étonnant puisque la version originale a reçu de nombreuses distinctions, et a été classée parmi les dix meilleurs mangas seinen en 2018 au Japon.

The Violence Action est disponible sur Netflix depuis le 18 novembre 2022.

The Violence Action : le casting !

Jouée par Kanna Hashimoto, Kei Kikuno est une jeune femme kawaii aux cheveux roses. Excentrique mais sincère, Kei mène une double vie. Étudiante ordinaire en comptabilité le jour, elle se transforme en redoutable tueuse à gages la nuit tombée.

Kei n’est pas seule dans ses occupations nocturnes. De nombreux personnages comiques l’entourent, tel que Zura-san, joué par Takashi Okamura, son chauffeur peu recommandable qui porte une énorme perruque pare-balles pour couvrir son crâne chauve. Ou encore Watanabe, interprété par Oji Suzuka, un camarade de classe amoureux de Kei et qui finit par faire partie de son équipe.

Parmi les personnages loufoques et déjantés, il y a aussi celui de Yuu Shirota qui incarne Michitaka-kun. Ce dernier est un tueur à gages terriblement fort et psychologiquement dérangé. Son objectif : détruire Kei et mener la branche yakuza de son père vers la prospérité. Jiro Sato et son interprétation de Sandaime Kumicho, chef de troisième génération du denma-gumi, méritent également un coup de projecteur. Son utilisation répétée de blagues nulles, montre subtilement sa déconnexion froide avec ses activités de malfaiteur.

The Violence Action : Humour, castagne et kawaii !

Le scénario est plutôt simple mais pose tout de même des bases solides. Kei Kikuno et ses amis se retrouvent pris au centre d’une querelle familiale de yakuza. Kei finit par ressentir des sentiments pour sa cible et sauve l’homme auquel elle tient au lieu de le tuer. À son tour, elle finit naturellement par être la cible des hommes qui l’avaient embauchée.

Les scènes comiques et les scènes d’action sont plutôt équilibrées mais attendez-vous tout de même à être confronté à un humour typiquement japonais et à des scènes de combat volontairement exagérées. N’oublions pas qu’il s’agit d’une adaptation de manga, ses codes sont donc repris dans le film live afin de coller au plus proche de l’œuvre originale.

Pour ma part, j’ai passé un bon moment à regarder The Violence Action. Sans se prendre trop au sérieux, ce remake propose une histoire sympa, des acteurs de qualité, des moments drôles et de bonnes bastons. Pour moi, c’est un film qui mérite d’être vu.

Si vous le regardez, dites-moi en commentaire ce que vous en aurez pensé.

 

A propos de l'auteur

Salut à tous ! En temps que grande fan de la culture japonaise, je fais au mieux pour partager ma passion à travers ce site. J'adore papoter, donc n'hésitez pas à me laisser un commentaire sous l'article. Je serai ravie d'échanger avec toi ;-)

Laisse un commentaire :-)