dimanche 25 septembre | 23:03

Septembre au Japon

1

Nous sommes en Septembre.  Le mois de Septembre amène avec lui l’automne. Les japonais aiment vivre au rythme des saisons. Voyons ensemble ce que nous réserve ce mois que j’affectionne particulièrement.

Événements

Kiku no sekku, la fête des chrysanthèmes (09/09)

La fête des chrysanthèmes aussi appelée Chōyō no sekku (sekku du double yang) avait traditionnellement lieu le 9e jour de la 9e lune.

Dans les traditions asiatiques, le 9 est un chiffre de mauvais augure, alors un double 9…

À l’époque, il était alors coutume de se frotter le corps et le visage avec des textiles aux odeurs de chrysanthèmes pour se purifier, de mettre des fleurs de chrysanthèmes à flotter dans le bain, de rembourrer son oreiller de fleurs de chrysanthèmes séchées, d’organiser des concours de plants de chrysanthèmes …

Puis vers la fin de l’ère Edo, avec l’avènement de l’ère Meiji et le changement de calendrier, le Kiku no sekku fut établi au 9 septembre, avançant ainsi la date d’un peu plus d’un mois, date à laquelle les chrysanthèmes ne fleurissent pas encore…

Ce déplacement eut pour effet de grandement faire perdre de l’importance à cette célébration.

Aujourd’hui, bien que la majeure partie des pratiques aient disparues, il est encore d’actualité d’observer des chrysanthèmes en fleur tout en buvant un alcool à base de chrysanthèmes.

Notez que les concours et les expositions de chrysanthèmes en fleur continuent d’avoir lieu dans de nombreux endroits au Japon, durant le mois d’octobre, période à laquelle avait originellement lieu Kiku no sekku.

Tsukimi, moment de contemplation de la lune (10/09)

Traditionnellement célébré au mois de septembre au Japon, le Tsukimi remonte à l’ère Nara (710-794 après JC). Tsukimi signifie “regarder la lune”. Traditionnellement, il était célébré en contemplant la beauté de la lune en musique et en poésie.

Plus tard, des offrandes de riz ont été faites pour exprimer de la gratitude aux divinités pour une bonne récolte. Les célébrations d’aujourd’hui rassemblent toutes ces coutumes.

Les gens se rassemblent à une fenêtre ou un balcon pour voir la lune, on appelle alors cet endroit un tsukimidai. Il est décoré de divers éléments telles que des boulettes de riz connues sous le nom de tsukimi-dango, d’offrandes saisonnières tels que des edamame, des châtaignes et des citrouilles, auxquels on ajoute des bulbes de taro et des feuilles de pampa pour représenter la récolte du riz.

Il est également possible de déguster des nouilles udon surmontées d’un œuf cru représentant la lune !

Keirō no hi, la journée du respect pour les personnes âgées (19/09)

Il s’agit d’une fête nationale annuelle qui a lieu tous les troisièmes lundis du mois de septembre.

Avant de s’appeler Keirō no hi, cet événement s’appelait Toshiyori no hi et se célébrait tous les 15 septembre. Puis, suite au système “Happy Monday”, qui apporte des modifications à la loi japonaise pour déplacer certains jours fériés du Japon au lundi, créant des week-ends de trois jours pour ceux avec des semaines de travail de cinq jours, Toshiyori no hi à été déplacé au troisième lundi du mois de septembre. Par la suite, le nom de Toshiyori no hi est devenu Keirō no hi car cela était plus formel.

Dans le cadre de cet événement, lorsqu’une personne atteint les 100 ans, elle se voit recevoir une coupe à saké en argent.

Ce jour-là, il est bon d’écrire une lettre à ses grands-parents et de leur rendre visite. C’est le moment de leur exprimer à quel point ils vous manquent, et combien vous les respectez et vous les aimez.

Shūbun no hi, l’équinoxe d’automne (23/09)

C’est durant l’ère Meiji, que les japonais commencèrent à célébrer l’équinoxe d’automne. Alors nommée Shuukikoureisai, littéralement la « cérémonie automnale des ancêtres impériaux », celle-ci servait à prier les ancêtres afin de leur demander que la saison soit riche en bonne fortune.

C’est en 1948, qu’on nomme officiellement l’équinoxe d’automne, Shubun no hi. Fêté tous les 23 septembre, Shūbun no hi est un jour férié au Japon.

Cependant avec l’arrivée de la religion bouddhiste, ce jour est devenu celui où de nombreux japonais vont se recueillir dans les temples et sur les tombes pour honorer leurs ancêtres.

En effet, commençant 3 jours avant Shūbun et durant au total 7 jours, O-higan est une célébration bouddhiste durant laquelle les japonais vont se recueillir sur les tombes et apportent en offrandes des ohagi, pâtisseries traditionnelles japonaises automnales, faites de riz et de pâte de haricots rouges.

La journée du Maneki-Neko (29/09)

Le 29 septembre, c’est le jour du Maneki-Neko ! Saviez-vous que l’expression Maneki-neko vient de la contraction du mot « inviter ou saluer » et du mot « chat » ?

Considéré comme un symbole de bonne fortune, les origines des Maneki-neko remontent à l’époque d’Edo. Il existe diverses histoires sur le début de cette tradition, de celle des chats accueillant les visiteurs, à celle des chats avertissant les seigneurs féodaux de prendre un chemin plus sûr pendant un orage. Quoi qu’il en soit, ces petits chats sont devenus des symboles de bienvenue et des emblèmes de chance.

Les Maneki-Neko sont devenus si populaires au Japon au fil des siècles qu’ils ont leur propre journée spéciale en septembre. Pourquoi ne pas profiter de ce jour pour ressortir votre Maneki-Neko ou pour en acheter un nouveau ?

Aliments de Septembre

En septembre, les nombreux ingrédients de saison ont un goût d’automne. À cette période de l’année, les saisons changent, il est donc bon de consommer des ingrédients susceptibles de renforcer notre système immunitaire. Voici donc quelques poissons, légumes et fruits qui sont principalement disponibles en septembre.

Les aliments de saison en septembre au Japon comprennent :

  • listao
  • balaou du pacifique
  • palourdes à col court
  • citrouille
  • taro
  • champignons maitake
  • ginkgo
  • poire
  • châtaigne

Les ingrédients de saison en automne sont riches en nutriments comme les vitamines. Ils permettront à nos corps fatigués par les chaleurs estivales de reprendre un peu de vigueur.

Fleurs de septembre

Quels types de fleurs fleurissent en septembre, début de l’automne ?

Voici une liste non exhaustive de fleurs qui fleurissent en septembre.

Il y a les :

  • cosmos
  • osmanthus
  • amaryllidacées
  • dahlia
  • gekkabijin
  • nadeshiko kawara
  • campanule
  • gentiane
  • myrte de crêpe
  • hototogisu
  • ominaeshi

Vous aussi, jetez un coup d’œil au bord du sentier pédestre, aux plantes du jardin, aux haies, etc. et sentez l’arrivée de l’automne !


Sources :

  • https://archeojapon.home.blog/2020/09/09/kiku-no-sekku-le-sekku-oublie-au-japon/

 

 

A propos de l'auteur

Salut à tous ! En temps que grande fan de la culture japonaise, je fais au mieux pour partager ma passion à travers ce site. J'adore papoter, donc n'hésitez pas à me laisser un commentaire sous l'article. Je serai ravie d'échanger avec toi ;-)

Un commentaire

Laisse un commentaire :-)