Comment apprendre à s’aimer

0
Comment apprendre à s’aimer

«Il existe sans doute quelqu’un de mieux, c’est juste que nous ne l’avons pas encore rencontré. La personne avec laquelle nous partageons réellement l’envie d’être ensemble, du fond du cœur, existe forcément.

Je crois que nous devons continuer à chercher, sans nous décourager.»

Titre : Comment apprendre à s’aimer /Jibun wo Sukininaru Houbou
Auteur : Motoya Yukiko
Genre : Lifestyle
Éditeur : Éditions Philippe Picquier
Nombres de pages : 192 Pages
Prix : 16€50
Date de sortie : Aout 2016

Résumé :

Au fil de ses apprentissages, de ses déceptions et de ses joies, Linde – femme imparfaite, on voudrait dire normale – découvre le fossé qui nous sépare irrémédiablement d’autrui et se heurte aux illusions d’un bonheur idéal.

Elle a 16 ans, puis 28, 34, 47, 3 et enfin 63 ans ; autant de moment qui invitent le lecteur à repenser l’ordinaire, et le guident sur le chemin d’une vie plus légère, à travers les formes et les gestes du bonheur : faire griller du lard, respire l’odeur du thé fumé ou porter un gilet à grosse mailles. Car le bonheur peut s’apprendre et « pour quelqu’un qui avait raté sa vie, il lui semblait qu’elle ne s’en sortait pas trop mal ».

Information sur l’auteur :

Motoya Yukiko est née en 1979.
Écrivaine et scénariste pour des pièces de théâtres, c’est une femme au multiple facette.

Primé comme la plus jeune lauréate du Tsuruya Nanboku en 2006 pour sa pièce Sônan (Naufrage), elle a eu d’autres prix comme celui de Noma, catégorie jeune auteure en 2011 pour Nurui Doku (Poison tiède), mais également celui de Kenzaburô Ôe pour Arashi no pikunikku (pique-nique dans la tempête) en 2013.

Ses autres œuvres : Mariage contre nature sorti en Septembre 2017

Chronique de Lalaa

La vie d'une femme

Comment apprendre a s'aimer ?

Je crois que l'on se pose tous cette question un jour. Et même si un livre n'aide pas toujours à y répondre, il peut aider à voir autres choses et à voir les choses autrement.

Dans ce roman nous faisons face à une femme et à différentes parties de sa vie, finement choisies.

Des âges qui marquent la vie, sa vie et la façon de vivre.

D'abord une jeunesse, une sortie entres copines au bowling et la peur de perdre des amies pour s'en faire d'autres.
On fait face à une certaine innocence.

Pour les deux chapitres suivant, nous rentrons dans la vie d'une épouse, et les problèmes que le couple peut créer.
Une simple dispute pour défroisser une robe, ou est-ce vraiment ça le problème ? Les petits comme les gros défauts du conjoint qui remonte après la dispute. Rien ne semble simple !

Puis vient un déclic qui change la vie du couple.

Ensuite, nous entrons dans la vie d'une divorcée, avec un Noël entres amis, on redécouvre une autre femme et certaines choses dont elle a dû se priver quand elle était mariée.

Enfin les deux derniers chapitres sont totalement opposés. D'un coté on découvre une enfant de 3 ans, qui refuse de faire la sieste ; et de l'autre une femme de 63 ans qui reçoit difficilement un colis.

Un roman rempli de style de vie et de visions différentes au court de la vie de Linde, ou tout simplement au court d'une vie de femme.
Je vous recommande ce roman si vous aimez les histoires "tranche de vie".

A propos de l'auteur

Laisse un commentaire :-)