lundi 26 février | 21:50

Carole & Tuesday

0

Faire carrière dans la musique n’est pas évident à une époque où les voix synthétisées font légions.

Mais un duo va bouleverser les acquis !

Si vous ne connaissez pas encore cette série Netflix, bientôt ses chansons feront partie de vos playlists ! Mais les merveilleuses voix de Nai Br.XX et de Celeina Ann ne sont pas les seuls atouts de cet anime. Son réalisateur, Shin’ichirō Watanabe, est aussi le papa de Cowboy Bebop et de Samurai Champloo. Mais peut-être le connaissez-vous aussi grâce à Death Parade, Space Dandy ou Kids of the Slope. Watanabe est devenu, au fil de ses créations, un gage de qualité.

Titre original : キャロル&チューズデイ
Épisodes : 24 x 23 minutes
Genres : Drame – Science-fiction – Slice of life
Thèmes : Espace – Musique – Quotidien
Diffusion : 11/04/2019 – 03/10/2019
Studio : Bones

Synopsis de l’anime

L’histoire se passe pendant la migration de l’humanité sur Mars. Il s’agit d’une époque où la culture est produite par des intelligences artificielles pour des consommateurs passifs.

Parmi ces marsiens nous avons Carole, une orpheline vivant tant bien que mal de petits boulots, et Tuesday, une fille de gouverneur venant tout juste de fuguer de son confort doré . À leur rencontre, ces deux adolescentes savent qu’elles ne pourront désormais plus se quitter et décident de réaliser ensemble leur rêve commun : percer dans le monde de la musique. Elles ne vont pouvoir créer qu’une petite vague dans cette société, mais cette vague pourrait se transformer en quelque chose de plus grand. 

Carole et Tuesday

À retenir

  • Relation Carole/Tuesday : Au cours du visionnage, j’ai plusieurs fois comparé leur amitié à celle des héroïnes de Nana. J’aime voir ces deux profils autant s’opposer que se compléter. Au fil des épisodes, on sent leur alchimie se renforcer et leur complicité devenir une évidence.
  • Relation Angela/Dahlia : En parallèle de l’histoire des filles, on suit aussi l’ascension d’une autre artiste (celle-ci ayant le soutien d’un parent avec qui elle a des rapports difficiles). L’évolution de l’ex-mannequin est différente et tout aussi intéressante.
  • Diversité des identités : On nous présente des personnages secondaires dont on ne bâcle pas les chansons et à qui on accorde un peu de profondeur. C’est tellement plaisant de découvrir différentes aspirations tout aussi nobles ! Surtout qu’on a droit à des profils très diversifiés, mélangeant les codes du genre et les ethnies en les normalisant.
  • Dessins réalistes : Soit vous allez adorer soit vous allez détester les graphismes (tantôt les traits sont fins tantôt ils sont exagérés). Parfois les corps se déforment pour prendre des poses comiques mais ça contraste trop avec les situations normales.
  • Genres musicaux : On nous expose différents genres musicaux ponctuellement, mais le plus souvent on entend du lounge. Si vous appréciez les musiques “cozy”, avec un rythme lent et doux, vous serez servis. Si ce n’est pas votre genre musical préféré ou que vous souhaitez en explorer d’autres, vous resterez sur votre faim.
  • Dessins de loin : Les plans rapprochés sont certes magnifiques, quand on passe à un autre plus éloigné on remarque quelques défauts. Les mouvements deviennent plus saccadés, le soucis du détail n’est plus au rendez-vous, dommage que la qualité baisse à ces moments là.

 

7.8
78%
Entraînant !

On ne se contente pas de suivre deux musiciennes qui gagnent doucement en popularité. Elles font face à des échecs cuisants, des erreurs de débutantes, des situations humiliantes, des jugements haineux, qui les remettent souvent en question. Les filles et leurs amis ont plus d'un tour dans leur sac pour gagner en popularité ; monter un clip amateur, participer à des émissions la boule au ventre, batailler pour avoir droit à quelques représentations, créer des contacts et s'appuyer sur leurs relations... Rien n'est jamais gagné d'avance et chaque petite victoire est fêtée en grandes pompes.
Il est intéressant de voir ici des femmes au 1er plan et du soutien masculin qui bataille pour leur cause. Plusieurs fois ils vont s'émouvoir à l'écoute d'une belle musique et exprimer leur sensibilité sans être jugés, ce qui est agréable à voir. Tout comme les quelques interventions d'inconnus auprès de notre duo musical. J'ai apprécié que quelques passants interagissent avec elles, qu'elles ne soient pas coupé du monde ni que les gens ignorent nos talentueuses musiciennes. Bref elles évoluent dans un monde vivant et sensible.

Il faut aussi mentionner le parcours radicalement différent de Angela : une mannequin adulée recourant aux services du producteur musical atypique Tao pour percer dans la chanson. De son côté elle démarre sa carrière avec le soutien de ses fans de la première heure et sa popularité encore d'actualité. Dès qu'elle démarre ce nouveau projet les projecteurs médiatiques sont de suite tous braqués sur son parcours à venir. On peut ressentir une forte injustice quand on sait que Carole et Tuesday galèrent de leur côté pour se faire connaître, mais l'impatiente Angela n'approuve pas les approches minutieuses de Tao. On découvre des stratégies marketing savamment calculées et une vision scientifique de la chanson. Les points de vue diffèrent sur ce qui définit un hit, sur le talent d'un DJ égocentrique et les goûts d'un public exigeant. Ainsi on explore beaucoup de questions, de raisonnements et de points de vue légitimes à leur façon (pourquoi produire une musique de qualité si les auditeurs se contentent de moins et qu'ils refusent catégoriquement de la nouveauté ?)

Mais notre anime va plus loin que les débats artistiques et marketing ! La politique a aussi une place importante en parallèle de l'ascension des 3 musiciennes. On suit certes de près les interventions médiatiques pour les présidentielles car la mère de Tuesday en est une candidate (même si je n'aime pas son programme politique ni son rapport à sa famille, j'aime sa volonté et sa soif d'ascension professionnelle). Mais on sent des impacts infimes dans le quotidien des marsiens, notamment chez les réfugiés terriens et la classe populaire dont fait parti le duo principal. Même si il n'y a pas de préjugés sur les ethnies et origines, le sexisme et le masochisme restent palpables chez certains personnages (bien sûr on les pointe comme de mauvais exemples ! Comme des fréquentations à éviter ou des gens à repousser sans ménagement). C'est un climat qui gagne en tensions au fil de la série dans l'ombre de la carrière des filles, pour gagner en ampleur quand on s'y attend le moins.
Je vous conseille fortement de regarder cette série et de savourer chaque note qui sortira de leurs merveilleuses interprétations.

  • Scénario
    6
  • Thème
    8
  • Personnages
    9
  • Graphismes
    7
  • Musiques
    9

A propos de l'auteur

よろしくおねがいします ! Je m'appelle Marie et je suis la rédactrice animé de cette joyeuse bande d'amies. J'espère vous faire découvrir pleins de séries/films d'animations japonaises (des films intemporels comme des séries récentes) Voir échanger avec vous sur nos œuvres préférées. またね !

Laisse un commentaire :-)