20 ans avec mon chat

0
20 ans avec mon chat

«Année 1977,dans l’été finissant. Oui, je suis presque certaine que c’était à la fin de l’été. J’ai fait la rencontre d’un chat, ou plutôt d’une boule de poils, toute vaporeuse, comme une pelote de laine. C’était un chaton, un tout petit bébé chat.»

Titre : 20 ans avec mon chat / Mi i no inai asa
Auteur : Inaba Mayumi
Genre : Lifestyle
Éditeur : Éditions Philippe Picquier
Nombres de pages : 208 Pages
Prix : 17€50
Date de sortie : Mars 2014

Résumé :

Tout a commencé avec la rencontre d’un chaton égaré. Une boule de poils vaporeuse accrochée de toutes ses griffes au grillage d’un jardin. Une chatte friande de sardines et de bonite aigre-douce, qui va s’introduire dans la vie de cette habitante de Tokyo (qui ressemble beaucoup à l’auteur) pour très longtemps. va partager avec elle quatre-vingts saisons, la rendre sensible à l’odeur du vent, aux signes de la nature, à la température de la lumière, et accompagner chacune des transformations de sa vie.

Extrait du roman

 

Chronique de Lalaa

Touchant

20 ans avec mon chat retrace la vie de notre auteure avec sa chatte Mi.
C'est donc sans hésiter un roman rempli de tendresse et d'amour envers ce compagnon de route perdu.
Au Japon, le roman fut publié deux ans après la perte de Mi, et ça se ressent.

Ces 20 ans de cohabitation sont remplies de souvenirs et ce roman en décrit chaque moment pour qu'ils soient ainsi gravés à jamais.

Inaba Mayumi parle de beaucoup d'aspects de son quotidien mais aussi de la vie citadine au Japon.
Elle met en avant la difficulté pour une femme, dans les années 70, à pouvoir travailler, elle dira sans détour que son licenciement économique est dû à son sexe.

On découvrira également l'impossibilité de trouver un logement qui accepte les animaux, forçant parfois les propriétaires à devoir abandonner leur chat ou leur chien.
Mais dans ce quotidien parfois difficile, la présence de Mi est une source de bonheur.

On nous décrit très bien cette soudaine attention que l'on développe pour les animaleries, pour les différents types de nourritures ou les différents jouets.
(Et c'est encore plus vrai aujourd'hui avec les différentes pubs sur nos réseaux sociaux !)
J'ai eu comme le sentiment que Mayumi appréciait les petits moments du quotidien autrement au côté de son chat, une simple promenade dans les bois devenait source de découverte de nouvelles fleurs et d'odeurs, elle s'accorde plus facilement du repos au soleil, et se met à construire des jeux, parfois avec une simple bobine de fil, pour Mi.

Afin de mieux se situer dans le temps, l'auteur nous fait part de différents faits de l'actualité, comme "la femme à la bouche fendue" ou la fête des poupées.

Le roman est composé également de poèmes, déposés régulièrement à la fin d'un chapitre.
En effet, l'auteure était avant tout une poète avant de vouloir se mettre à la prose. Elle nous parle également de cette envie de changement et parfois la difficulté à passer de l'un à l'autre.
Elle nous fait également part de comment lui est venue l'envie d'écrire et de vivre de ces écrits.

Bien que je parle beaucoup de l'auteure à travers ce livre, on se rends compte que malgré tout, tous ses changements et toutes ses décisions, sont prisent autour de Mi. C'est le chat qui pousse au changement, même si bien sûr, c'est indirectement.

Comme vous pouvez vous en douter, il y a beaucoup de joie dans ce roman, mais il y a également des moments de peine, et l'auteure en parle également sans détour. On ressent, parfois, encore plus de tristesse dans le poème à la fin du chapitre.

Ce roman est vraiment une perle, tant il parle de sujets variés !
Et pour moi qui est récemment eu un chat, je me suis sentie encore plus concernée par ce que pouvait transmettre l'auteure.

En espérant que cet avis pourra vous donner envie de lire ce roman !
N'hésitez pas à me suggérer des lectures 🙂

A propos de l'auteur

Laisse un commentaire :-)