lundi 8 mars | 07:40

Sing Yesterday for me, Saison 1

0

Vous cherchez un anime tranche-de-vie simple et doux ? Qui vous permettra de vous reposer l’esprit le temps de quelques heures et qui vous fera voyager à travers plusieurs émotions variées ? Sing « Yesterday » for me est fait pour vous. 

Ce qu’on ne sait pas forcément sur cet anime c’est que c’est surtout une adaptation d’un manga datant de 1999, terminé en 11 tomes. Pour les sorties des mangas, que ce soit en France ou même directement au Japon, le mangaka Kei Tôme a mis énormément de temps à le finir. Il fit plusieurs petites pauses entre chaque tomes provoquant pour les sorties françaises un énorme temps d’attente, de presque 1 à 2 ans. De quoi faire languir le lecteur… 

Synopsis :

Dans une petite ville de banlieue située sur une ligne de chemin de fer privée, juste après la grande gare de Shinjuku, quatre étudiants tentent de vivre leurs plus belles années malgré les difficultés et les doutes qu’ils peuvent ressentir. De petits malentendus se transforment parfois en situations compliquées tandis que s’entremêlent leurs sentiments… Dans ces tranches de vie du quotidien, on vit à 49 % dans la nostalgie, mais à 51 % tourné vers l’avenir…

Titre original :イエスタディをうたって
Origine : Manga du même nom de Tôme Kei.
Genre :  Seinen, Romance, Tranche-de-vie.
Nombre d’épisodes : 12.
Durée de l’épisode : 20/25 minutes.
Saison : Printemps 2020.
Diffusion du 04 Avril 2020 au 20 Juin 2020
Studio d’Animation : Dogakobo.
Éditeur VOD : Crunchyroll.

La philosophie du scénario ; 

Les passages rétrospectifs émouvants.

La lenteur de l’histoire ;

Les personnages assez envahissants. 

6.6
66%
Assez simple et basique.

Après de nombreuses et nombreuses recommandations, j'ai fini par me laisser tenter.

Cet anime est tout doux, il est simple et profond. On entre en réalité dans une représentation de nos vies à chacun : nos doutes, nos espoirs, nos amours, nos tristesses, nos peurs et nos mensonges. Il n'y a pas d'édulcoration de la réalité : juste la vie comme elle est.

Au côté de Rikuo Uozumi, nous allons voyager dans des vies différentes, découvrir des sentiments, des émotions, résoudre des doutes et rétablir la vérité sur des mensonges inconscient. Grâce à Haru et son corbeau Kansuke, nous volerons à travers le monde.

Rikuo est une sorte d'électron libre, il ne rêve pas de travailler pour gagner des mille et des cent, ni même de finir dans un bureau pour honorer la culture japonaise qui veut que la population travaille dur. En réalité, il est un peu fatigué de tout ça et il ne sait même pas ce qu'il cherche. Un peu comme vous et moi, il n'a aucune idée de ce qu'il fera demain et il a même un peu peur d'y penser. 

Pourtant, tout au long de l'anime, on verra les personnages s'affirmer, se découvrir, se renforcer, comprendre leurs émotions et les contrôler. Que ce soit l'amour, la jalousie, la tristesse, la colère... Chaque émotions a son lot d'histoires. 

L'histoire a du mal à se mettre en place au début, ou du moins : cela prend beaucoup de temps avant d'avoir une base solide. On ne sait pas vraiment qui est qui, qui fait quoi, qui veut quoi. On est lancée dans une histoire où le doute est omniprésent dans l'esprit de chacun. 

C'est une sorte de carré amoureux, où il y a l'une amoureuse de l'autre, qui est amoureux de l'autre encore et lui est amoureux de la première... Bref, c'est assez perturbant au début, mais au final, l'histoire arrive à être touchante

Pourtant, je ne sais pas si je pourrais dire que je l'ai adoré. Le scénario est assez simple, basique, puis les personnages peuvent être agaçant. Que ce soit pour Haru, qui m'a paru parfois manquer de tact et être un peu trop envahissante, frollant l'irrespect, que pour Rikuo qui avait souvent des attitudes désagréables et égoïstes. Ne parlons pas de Shinako qui m'a agacé à fuir son avenir en prenant son passé comme prétexte. Bref, il n'y a que le petit qui m'a assez plu.

L'anime en soit est intéressant, il permet de découvrir les doutes et les questionnements que peuvent ressentir les jeunes étudiants qui entrent dans la vie active, mais je ne me suis pas sentie transcendée par l'histoire, je n'ai pas été happé, je n'ai versé qu'une demi-larme durant les 12 épisodes : alors que je suis une pleureuse facile ! 

Après les nombreuses recommandations, j'en attendais peut-être un peu trop de cette histoire, mais au final : ce n'était qu'un anime tranche-de-vie avec de la romance. C'est une histoire assez banale, avec des dessins assez simples et des musiques plutôt ordinaire. Rien de bien incroyable. 

En réalité, si vous cherchez un anime qui vous apaise, qui vous donne le temps de vous reposer et de vous focaliser sur la vie des autres : il semble parfait pour ça. Mais si vous cherchez une histoire d'amour qui vous fait rêver, celui-ci n'est peut-être pas fait pour vous. Pourquoi pas Kaguya-Sama ? 

  • Scénario
    6
  • Thème
    7
  • Personnages
    7
  • Graphismes
    7
  • Musiques
    6

A propos de l'auteur

Grande amoureuse de la culture japonaise, notamment des mangas et animes, j'ai décidé d'y donner tout mon temps libre. Je rêve de travailler dans l'édition ou même en librairie, alors être proche de cette diffusion me réchauffe le petit coeur. Étant balance, je suis du côté de l'art... Et ça me plaît bien. Par contre, mon ascendant cancer me rend toute nunuche et je pleure souvent pour rien. Je vais donc essayer de braver mes origines et vous offrir des articles toujours plus fous et drôle que possible. Bien sûr, un petit shojo bien niais par-ci, par-là, ça fait toujours du bien aussi ! Alors, je compte sur vous pour m'en faire découvrir et comptez sur moi pour vous le rendre.

Laisse un commentaire :-)