lundi 3 octobre | 04:23

Nouveau single “PLASTIC LOVE” – eill

0

Découvrez « PLASTIC LOVE », le quatrième single d’eill, disponible depuis le 8 septembre.

Cette chanson est tirée de l’album « VARIETY » de Mariya Takeuchi, sorti en 1984. La reprise est disponible à l’écoute sur les principales plateformes de streaming musical.

L’arrangement est l’œuvre du producteur Yaffle, l’une des figures de proue de la scène musicale de Tokyo.

 

Le tempo de la chanson est légèrement plus lent que celui de l’original et l’arrangement est tout simplement parfait – ni excessif, ni trop léger. Les effets numériques sont assez entraînants et ont un effet étonnant sur les voix.

Enfin, par-dessus tout, impossible d’oublier la voix délicate d’Eill une fois que vous l’avez entendue. Son chant très délicat marquera vos esprits.

Les paroles et la mélodie de la chanson originale, sortie pour la première fois en 1984, sont toujours d’actualité.

Si l’arrangement de Tatsuro Yamashita est tout simplement génial, la version d’eill de « PLASTIC LOVE » renferme un équilibre parfait pour une chanson pop de 2021.
Pour commencer, l’association entre eill et la chanson « PLASTIC LOVE » est intéressante. Comme de nombreux médias l’ont déjà mentionné, le renouveau de la musique « city pop » japonaise est récemment devenu viral dans de nombreux pays, et « PLASTIC LOVE » de Mariya Takeuchi est l’une des chansons qui a lancé cette tendance.

Avant tout, expliquons ce qu’est la musique « city pop ».

Tout d’abord, ce genre n’a pasvraiment de définition claire, mais il répond à plusieurs critères comme ceux décrits ci-dessous :

・La « city pop » est un sous-genre de la musique pop japonaise qui a émergé à la fin des années 1970 et au début des années 1980.
・Les chansons sont enregistrées avec la plus haute performance et sont jouées avec un groove assez précis. Elles connaissent l’influence de styles musicaux occidentaux populaires à l’époque, comme la soul, le disco, le contemporain urbain, le funk et le crossover.

・En outre, la mélodie possède des influences pop japonaises typiques et les paroles montrent la solitude et la tristesse de la scène de Tokyo juste après un rapide essor économique.
・À partir de toutes ces informations, on peut dire que la « city pop » est une musique pop jouée avec un son doux et une atmosphère urbaine hautement sophistiquée.

Comme l’indique le Wikipédia japonais, le terme « city pop » décrit parfois le genre musical, mais aussi simplement l’ambiance de la chanson.

Happy End, Eiichi Ohtaki, Sugar Babe, Tatsuro Yamashita, Mariya Takeuchi (Yamashita et Takeuchi se sont mariés en 1982), Minako Yoshida, Yumi Arai (Yumi Matsutoya), Taeko Ohnuki : tous ces artistes et groupes sont associés au genre musical de la « city pop ». Tous sont très novateurs et considérés branchés à cette époque.

Après les années 2000, leur musique s’est progressivement répandue dans le monde entier grâce à Internet. L’ingrédient majeur de cette expansion de la « city pop » est la « Vaporwave », née vers 2010. La « Vaporwave » est un mouvement qui consiste à réarranger des sons Lofi issus de vieilles chansons, de jeux et de publicités.

En plein essor, la « city pop » a été recommandée par toutes sortes d’influenceurs, y compris de nombreux DJ et créateurs du monde entier. « PLASTIC LOVE » de Mariya Takeuchi est l’une des chansons à avoir suscité le plus d’attention.

Le titre a fait le buzz en 2017. En juillet 2017, le clip non officiel de « PLASTIC LOVE » a été visionné plus de 24 millions de fois. Sous la vidéo, on retrouve un nombre impressionnant de commentaires en anglais ainsi que dans de nombreuses autres langues. Face à une telle popularité, le label de Mariya Takeuchi décide de sortir un clip officiel (que vous pouvez regarder dès maintenant) qui accueille, lui aussi, beaucoup de commentaires du monde entier.

Parlons à présent de la chanteuse : eill.

C’est une artiste de 23 ans qui a fait ses débuts en avril dernier avec la chanson « Koko de Iki wo Shite ». Ce titre est le générique de fin de l’anime« Tokyo Revengers ». Elle s’est classée dans le top 10 dans 50 pays au classement J-POP d’Apple Music.

En raison de son lien avec un anime populaire, le clip de la chanson a été regardé plus de 30 millions de fois et 40 % des spectateurs viennent de l’étranger.L’artiste écrit toujours les paroles de ses propres chansons et sa voix est son plus grand atout charme.

Lors de l’émission de radio de Tatsuro Yamashita du 22 août, intitulée « Tatsuro Yamashita presents Rakuten Card SUNDAY SONG BOOK », il passe la reprise de « PLASTIC LOVE » par eill, durant le programme spécial annuel « conversation of couples over cooling off during the summertime » (conversation de couple sur le rafraîchissement pendant l’été). Tatsuro Yamashita et Mariya Takeuchi ont tous deux parlé de eill. Takeuchi dit « Elle a une belle voix », tandis que Yamashita rétorque :

« Elle appartient à la nouvelle génération. Entre nous, elle est comme notre petite-fille. » Elle est signée sous le même label qu’eux et travaille pour le même bureau de management. Mais les deux artistes n’ont pas complimenté la chanteuse uniquement parce qu’ils travaillent pour la même enseigne. Ces deux légendes ne la flatteraient pas sans raison, leurs preuves dans la musique étant déjà faites. Par ailleurs, eill a été présentée dans un programme télévisé appelé « Sokai joho variety Sukkiri ! » sur Nippon Television, dans la section spéciale du programme du 27 septembre. Son interview a été diffusée et SKY-HI et Kan Sano, qui ont travaillé sur une collaboration avec eill et ont également produit pour elle, n’ont pas tari d’éloges à son sujet. Ils ont tous deux mentionné la beauté de sa voix et la particularité de son chant.

De toute évidence, de nombreux créateurs et artistes sont séduits par sa voix.

Sa musique n’appartient à aucun genre. Elle crée de la musique à partir de nombreuses influences musicales différentes, dont la K-POP.

En parallèle, la chanteuse est devenue une icône de la mode.
Elle semble être le nouveau symbole de la génération Z.

Pour que les choses soient claires, eill ne doit pas être qualifiée d’ « artiste néo city pop », même si les artistes que l’on classe dans la « city pop » étaient définitivement des figures emblématiques des années 70 et 80 au Japon. À cette époque, on attendait des gens qu’ils soient coopératifs et qu’ils suivent les règles encore plus strictement qu’aujourd’hui. Mais ces artistes ont décidé d’être ce qu’ils sont et ont développé leur singularité. C’étaient des personnalités « cools ». Et ces artistes cools interagissaient les uns avec les autres.

Lors de l’émission de radio mentionnée précédemment, le couple Yamashita et Takeuchi a terminé la conversation par ces commentaires : Yamashita : « En fait, il existe tellement de reprises de ‘PLASTIC LOVE’.» Takeuchi : « Je suis ravie que cette chanson ait été appréciée par autant de personnes, même maintenant. Ce titre a vu le jour il y a près de 37 ans. C’était bien, nous avons fait de notre mieux, n’est-ce pas ? Cette artiste « cool » a réuni des talents « cools » autour d’elle et repris une chanson de « city pop » interprétée autrefois par une légende elle-même « cool » ! On peut dire que cette série d’événements intéressants relève presque de l’atavisme.
Le clip officiel sur YouTube de « PLASTIC LOVE » par eill a été visionné plus de 770 000 fois (au 2 octobre). De nombreux commentaires ont été écrits en anglais et dans d’autres langues, notamment en coréen plus qu’en japonais.

À la fin de l’année dernière, la chanson « Mayonaka no Door- Stay With Me » de Miki Matsubara a rencontré un succès phénoménal et soudain dans le monde entier. La chanson a pris place dans les classements J-Pop d’Apple Music J-Pop et de Spotify Global. Cette nouvelle prouve que les auditeurs du monde entier redécouvrent toujours de nouvelles chansons « city pop » et ne s’arrêteront pas de sitôt. Comme sa voix
attrayante et son empathie pour les différentes générations, la version d’eill de « PLASTIC LOVE » a de nombreuses raisons de plaire, comme le montre l’attention des auditeurs. On peut affirmer avec certitude que le titre touchera un public toujours plus grand dans le monde entier.

Eill est une artiste en pleine expansion, et nous pouvons nous attendre à ce que la popularité de cette chanson spéciale poursuive son ascension.

▷Biographie d’eill

eill est une auteure-compositrice-interprète qui captive le public avec sa musicalité basée sur la musique urbaine contemporaine et sa voix, dans laquelle coexistent la douceur, l’amertume, l’éclat et la puissance.
À 15 ans, l’artiste a commencé à chanter et à composer ses musiques sur ordinateur.
Très appréciée pour ses talents de compositrice aux multiples facettes, elle a écrit des chansons pour des artistes tels que NEWS, Taeyeon (anciennement membre de Girls’ Generation) et EXID.
De nombreux artistes sont fascinés par sa voix expressive et émouvante.
Elle a par ailleurs fait des apparitions dans plusieurs chansons d’artistes nationaux et internationaux tels que SKY-HI et PINKSWEAT$.

Retrouvez l’artiste en ligne :

Twitter:https://twitter.com/_eill_
Staff Twitter:https://twitter.com/eill_info
Instagram:https://www.instagram.com/_eill_/
Staff Instagram:https://www.instagram.com/eill_info/
YouTube:https://www.youtube.com/channel/UCR3r…
TikTok:https://vt.tiktok.com/ZSJtRRLQQ/

Pictures copyrights – CKen Wakui, KODANSHA / TOKYO REVENGERS Anime Production Committee

A propos de l'auteur

Hello ~ C'est Honey, votre rédactrice musique ! ♥ Chanteuse & musicienne passionnée par l'audiovisuelle et les cultures du monde entier (dont le japonais), je suis toujours à la recherche de nouveauté autour de la Jpop et ses variantes. J'aime également les anime, les dramas, le dessin et divers styles alternatifs japonais. Comptez sur moi pour vous faire découvrir des artistes japonais en tout genre !

Laisse un commentaire :-)