Girls’ Last Tour – Tome 1

1
Girls’ Last Tour – Tome 1

Titre : Girls’ Last Tour
Mangaka : Tsukumizu
Date de parution : 6/02/2020
Éditeur : omake books
Type : Seinen
Prix : 7€50
Nombre de volumes dispo :  1/6
Nombre de page : 160

Résumé de Girls’ Last Tour – Tome 1

Balade poétique après la fin du monde…

Une dystopie loin des clichés pessimistes inhérents aux autres récits post-apocalyptiques au cours de laquelle la naïveté et l’innocence des deux héroïnes aboutissent à un regard inédit, tendre et très profond sur notre humanité.

La civilisation s’est éteinte il y a déjà de nombreuses années. Le monde n’est plus que villes dévastées et machines inutiles. Chito et Yuri sont désormais seules et errent sans véritable but dans les décombres. Les deux jeunes filles ont grandi dans ce monde, sans savoir comment elles ont pu survivre par elles-mêmes. Aujourd’hui, elles déambulent sans vraiment comprendre tout ce qu’elles voient, à la recherche d’un toit et de nourriture. Leur périple dans ce monde sans vie est, pour elles, l’occasion de se poser de nombreuses questions sur l’existence et la vie que menaient leurs ancêtres, mais aussi sur le futur…

Le mot de l’auteur

Je n’en avais pas conscience avant d’en arriver là, mais dessiner un volume entier de manga, c’est plus compliqué que je ne l’imaginais ! On doute souvent. Mais parfois, quand son coup de crayon est réussi, on ressent aussi du bonheur. Ce sont ces petits moments de bonheur qui me donne la motivation pour suivre les deux héroïnes dans leur étrange promenade…

Informations supplémentaires

  • Girls’ Last Tour a remporté le prix SEIUN du meilleur manga de science-fiction en 2019.
  • Au Japon, le volume 1 de Girls’ Last Tour a été sélectionné dans la liste des meilleurs mangas (« Kono Manga wasugoi ») de l’année 2015.
  • Girls’ Last Tour est adapté en animé à partir d’octobre 2017, la série déjà disponible en streaming officiel sur Wakanim en français.
  • Girls’ Last Tour a d’abord été publié sur Internet, sur le blog de l’auteur, avant d’être publié par le magazine mensuel Bunch Comics.

Chronique de Magiiical Kitty

8.5
85%
Poétique

Girls’ Last Tour nous plonge dans un monde post apocalyptique, à travers le regard de deux petites filles.

Yûri et Chito survivent dans un monde post guerre, seules, à la recherche de nourriture et d’objets utiles à leur survie. Elle se promène dans les villes dévastées, au milieu de bâtiments en ruine, d’armes et de décombres, à bord de leur véhicule.

Yûri et Chito sont attachantes, par leurs dialogues simples, et leur débrouillardise. J’ai apprécié de suivre les deux jeunes filles, à travers ce monde en ruine. Chacune à leur façon, elles acceptent leur sort, et trouve du réconfort dans les petits bonheurs qu’elle découvre au cours de leurs expéditions. Pour Yûri, une cargaison de ration, et le plus beau des présents. Quant à Chito, elle aime noter leurs aventures dans son journal de bord. Les deux petites filles s’interrogent sur ce monde et sur la vie qui les attend. Des questions qui pour elles resteront sans réponses, mais qui poussent le lecteur à réfléchir, sur des sujets sérieux.

Pour le moment, peu d’informations sont divulguées sur ce qui a causé ce désastre, ou sur le passé de Yûri et Chito. Peut-être la suite de l’histoire nous en dira davantage. En tout cas, je l’espère, car le manga a attisé ma curiosité. Mais ce qui est réellement intéressant dans ce manga, est sa vision à l’opposé des récits du genre. Le choix de l’auteur, d’avoir dessiné des enfants pour héroïnes, rend cette histoire plus poétique et moins pessimiste que la plupart des récits post apocalyptique. La naïveté et l’innocence de Yûri et Chito permet au lecteur de se laisser porter par l’histoire.

Les dessins sont vraiment réussis : on retrouve un contraste intéressant, entre la simplicité et le côté mignon des deux fillettes, et la complexité des décors, beaucoup plus sombres. Les graphismes des personnages sont vraiment simplifiés, et Chito et Yûri n’ont même pas de nez. Et pourtant, ce choix rend étrangement bien, dans ce monde dévasté.

Au final, ce manga se laisse lire comme une poésie, porté par les deux jeunes filles et leurs découvertes. Il pousse le lecteur à se questionner, sur le sens de la guerre, de la vie, du partage, … Un beau récit, qui se poursuivra dans le second tome.

  • Histoire
    8
  • Personnages
    9
  • Style graphique
    8
  • Qualité du livre
    9

A propos de l'auteur

Un commentaire

Laisse un commentaire :-)