Maerchen Maedchen : Le syndrome de la fiction – Episode 1

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Découvrez le premier épisode de Maerchen Maedchen : Le syndrome de la fiction, édité chez Wakanim ! Entre magie et amitié, découvrez un premier épisode haut en couleur et rempli de surprises !

Titre : Maerchen Maedchen
Titre original : メルヘン・メドヘン
Origine : Light Novel du même nom de Matsu Tomohiro (scénariste) et de Kantoku (Illustrateur)
Genre :  École, Magie
Nombre d’épisodes : 12
Durée de l’épisode : Environ 25 min
Saison : Hiver 2018
Diffusion à partir du 11 Janvier 2018
Studio d’Animation : Hoods Entertainment
Éditeur : Wakanim
Site officiel

Synopsis :

Hazuki Kagimura est une jeune fille passionnée d’histoires et un peu trop imaginative. Un jour, alors qu’Hazuki traine à la bibliothèque après l’école, elle rencontre Shizuka Tsuchimikado. Cette dernière vient d’une école de magie où les filles, les Mädchen, sont sélectionnées par des livres magiques. Hazuki aurait été choisie par le livre de Cendrillon pour devenir magicienne.

Chronique de Lalaa

7.8
78%
Hâte d'en voir plus !

Sortie le 11 Janvier 2018, Maerchen Maedchen fait parti des animés que j'avais hâte de découvrir. Et il faut avouer que l'épisode 1 n'a fait que multiplier ma curiosité pour cet anime !

L'histoire

On commence sur un court discours intérieur. Une jeune fille traverse une bibliothèque tout en parlant, me semble-t-il de son point de vue sur les livres, des histoires, ainsi que de sa propre histoire.

«  Il y a des contes amusants, des légendes tristes, des anecdotes attendrissantes, des scandales insupportables, des histoires si effrayantes qu'on ne peut rester seul, des comédies qui nous tordent de rire en deux lignes...

Avec des mots différents et sous des formes variées, il existe des récits en chaque lieu.
Même avant l'invention de l'écriture, à travers les générations, l'héritage se transmettait à l'oral. C'est ce qui fait le monde. Et les livres archivent tout cela. On voit le monde à travers les livres.

Et si l'on continue tous à avancer, c'est pour construire notre propre histoire. »

Ce début d'épisode attise notre curiosité et ses premières minutes sont reprises un peu plus tard, une fois l'intrigue mise en place.

On nous place rapidement dans le contexte d'une famille recomposée, dans laquelle l’héroïne ne trouve pas sa place. C'est pour cette raison qu'Hazuki se réfugie dans les livres, ce qui semble tracasser sa belle-mère qui lui conseille de ne pas trop lire.

Enchaînant les rebondissement, l'intrigue est parfois totalement dénuée de sens ce qui apporte une touche humoristique à l'histoire.

Les personnages

Le personnage principal, Kagimura Hazuki, parle dès le début de l'anime et d'elle à la troisième personne. Elle s'auto-présente comme une personne seule, qui n'a pas d'ami et qui trouve le réconfort à travers les livres.

Hazuki semble être tête en l'air et maladroite mais aussi douce et innocente.

On fait rapidement la connaissance de plusieurs personnages : en premier lieu la sœur de Hazuki, Misa et sa belle-mère, Saeko.

Puis vient Qazan Yumilia, qui poursuit l’héroïne une bonne partie de l'épisode.

On découvre aussi deux autres personnages dont les noms sont encore inconnus, mais qui semblent être importants à la suite de l'histoire.

Les graphismes

Les graphismes sont sympa et surtout étonnants.

Les personnages ont chacun des traits qui semblent correspondre à leur personnalité.

L'histoire se permet des nus censurés, ce qui m'a vraiment surprise car on ne s'y attend pas dans ce type d'animé mais cela ne m'a pas dérangé. Ces nus censurés sont apportés avec légèreté et font clairement partie des comiques de scène dénués de sens dont je vous parlais plus haut. Cela dit, ce n'est pas juste du fan service, il y a une vraie raison à cela dans l'épisode !

Les musiques

Concernant l'opening et l'ending, je les trouve vraiment agréables.

L'opening est assez dynamique, et les images qui s'y trouve ne dévoilent aucunement les moments importants de l'anime, ce qui est plutôt un bon point.

L'ending lui est un peu plus calme, il est chanté par Reina Ueda qui a déjà fait l'opening de Hanayamata et de Idol Jihen, mais aussi l'ending de Bakuon !!

Conclusion

Le scénario est intéressant, les graphismes sont sympas, les personnages sont étonnants et les musiques agréables ! Ce mélange de magie, d'innocence du personnage et d'humour, est un vrai régal. J'ai vraiment hâte de voir ce que nous réservent les épisodes suivants.

Et vous ? Avez-vous vu cet anime ? Si oui, dites-moi ce que vous en pensez ! Si non, cela vous a-t-il donné envie de le voir ? Répondez-moi dans les commentaires !!

  • Scénario
    8
  • Thème
    7
  • Personnages
    9
  • Graphismes
    8
  • Musiques
    7
Partager.

À propos

Lalaa

Hello~ Je suis Lalaa ! ☆~(๑ゝڡ◕๑) Je suis fan de tout ce qui se rapporte à la culture asiatique, et j'adore découvrir de nouvelles choses. J'adore la photographie et écrire (https://www.facebook.com/OneStoryDream/)

Laisser un commentaire