Black Prince & White Prince – Tome 01

0

Black Prince & White Prince – Tome 01

Titre : Black Prince & White Prince – Tome 01
Mangaka :  MAKINO
Date de parution : 11/01/2017
Éditeur : Soleil Manga
Type : Shojo
Genres : Romance, tranche de vie
Mots clés : lycéens, internat, bad boy
Prix : 6,99€
Nombre de pages : 192
Nombre de volumes déjà dispo : 1/8 (en cours)
ISBN : 978-2-3020-5622-0

Résumé de Black Prince & White Prince – Tome 01 :

Entre l’ange blanc et le démon noir il est parfois difficile de choisir, heureusement ce manga est là pour nous rappeler qu’il ne faut pas s’arrêter aux apparences…

Comme toutes les filles, Yû a flashé sur la coqueluche de l’école, le « white prince » Shirakawa. Autrefois renfermée, elle a dû faire beaucoup d’efforts pour devenir la jeune femme affirmée qu’elle est aujourd’hui. Suite à la mutation de ses parents, elle va devoir intégrer l’internat où vit Shirakawa. Mais si Yû pensait profiter de son nouveau logement pour se rapprocher du jeune homme, c’est raté ! Car Kurosaki le « black prince », aussi beau qu’insupportable, a bien décidé de venir gâcher le tableau…

L’auteur :

MaKino est une mangaka japonaise dont le titre Black Prince & White Prince est le premier à être publié en France. Elle a un adorable shiba inu nommé Musashi qui a environ une dizaine d’année.

Le mot de MaKino dans Black Prince & White Prince – Tome 01 :

Je me suis essayé à un genre de garçon dont je n’ai pas l’habitude, dans cette série !

À taton, je me suis moi-même beaucoup prise au jeu et j’ai donnée tout ce que je pouvais pour que vous passiez un bon moment également.

Sur la photo (ici), vous pouvez voir mon chien qui n’hésite pas à entrer dans le salon et s’affaler sur mon canapé !

MaKino
http://makino-cafe.at.webry.info/

Chronique de Sidial

65%
65%
Bien

Dans ce tome de Black Prince & White Prince, on vit l'histoire d'une jeune lycéenne qui a fait de grands efforts sur sa personne pour devenir la fille idéale, celle qui est belle, qui a des amis et qui n'a pas peur de dire ce qu'elle pense. Il ne lui manque plus qu'un parfait petit ami pour compléter le tableau. Son objectif, séduire le Prince Blanc, le lycéen que toutes les filles convoitent. Mais pour cela, elle doit composer avec le Prince Noir.

En voulant approcher Shirakawa dit le Prince Blanc, apprend à découvrir son meilleur ami Kurosaki, celui que tout le monde appelle le Prince Noir et elle se rend compte que le garçon n'est pas aussi mauvais que laisse à le penser son apparence et son attitude. Désormais, entre le Prince Blanc et le Prince Noir, le cœur de Yû balance, mais les deux garçons ne sont pas prêts à abandonner la partie.

Vous l’aurez compris, on est en plein le style shojo de lycéenne, avec ses codes et les événements habituellement retrouvés dans ce genre. Rentrée scolaire, tournoi sportif, vie à l’internat et brimades de lycéens, voilà les sujets qui serviront de toile de fond dans Black Prince & White Prince.

Mais malgré une intrigue un peu banale, la mangaka Makino s'est efforcé de donner un peu de profondeur à ses personnages. Seule son héroïne , en manque encore un peu.

On imagine que est une jeune fille très affectée par les brimades qu'elle a subit lorsqu'elle était collégienne, c'est pourquoi elle a voulu changer du tout au tout en passant au lycée. Mais ne développant pas assez le passé de la jeune fille, on a du mal à compatir et à comprendre pourquoi accorde autant d'importance aux apparences. Cela la rend superficielle aux yeux du lecteur. Sans compter qu’en plus, celle-ci a parfois des réactions trop ou pas assez exagérées en fonction des situations, en tout cas bien loin de celles qu'on pourrait avoir dans la réalité, ce qui n’aide pas le lecteur à apprécier le personnage.

Néanmoins, l'histoire avance et les 2 personnages masculins qui n'ont pas encore dévoilés toute leur personnalité dans ce tome 1, donnent envie d'en savoir plus. On découvre que le Prince Noir aime les kabedon, et qu'il les pratique assez souvent ce qui n’est pas pour nous déplaire. Le Prince Blanc, quand à lui, n'est dans ce tome qu'un observateur amusé des comportements de et surpris des changements que celle-ci amène chez Kurosaki. On regrettera toutefois que les personnages secondaires n'est pas était un peu plus développés.

Heureusement, le style graphique de Makino est assez beau et se prête très bien au shojo manga, ce qui nous offre une lecture assez plaisante.

Un avis un peu mitigé dû au thème pas très original et au manque d’aplomb de l’héroïne, mais le style de MaKino rend la lecture plutôt agréable au final. Les fans du genre ne seront pas dépaysés quand aux autres, ils apprécieront sans doute les personnages masculins et le style graphique de l’auteur.

  • Histoire
    5.9
  • Personnages
    6.5
  • Style graphique
    6.6
  • Qualité du livre
    6.9
Share.

About Author

Sidial

Un peu folle sur les bords, je suis fan de shojo manga et de tout ce qui est kawaii. Mes mascottes préférés sont Funassyi et Kumamon. J'adore manger et dormir !

Leave A Reply