Saint-Valentin

0

Aujourd’hui c’est la Saint-Valentin. Dans les pays occidentaux comme en France, les hommes offrent du chocolat ou des fleurs à la femme qu’il aime. Et souvent, il l’emmène dîner au restaurant. Au pays du soleil levant, la Saint-Valentin se célèbre différemment.

Au Japon , ce sont les femmes qui offre du chocolat aux hommes pour le jour de la Saint-Valentin. Elles n’en offrent pas seulement à l’élu de leur cœur. D’abord, elle préparent du chocolat ou des biscuits faits maison pour leur amoureux. Ensuite, elles achètent des boîtes de chocolats pour leur patron, leurs collègues masculins, leurs camarades de classe, leur père, leur médecin

À chaque chocolat son message !

La plupart des chocolats de la Saint-Valentin achetés par les femmes ce jour-ci sont des Giri choco, “chocolat de courtoisie” 「義理チョコ」. En effet, dans le domaine professionnel, c’est une marque de respect et une obligation socio-culturelle que d’offrir des chocolats aux collègues et supérieur hiérarchique.

Dans le cadre scolaire, les jeunes filles peuvent offrir des Tomo choco “chocolat de l’amitié” 「友チョコ」à leurs camarades de classe pour lesquels elles ont de l’affection.

Les Honmei choco “chocolats de la destinée”「本命 チ ョ」 sont le plus souvent fait à la main. C’est pourquoi, ils sont considérés comme une grande preuve d’amour. Les japonaises les offrent à leur conjoint ou en guise de déclaration d’amour.

Avec le temps, on a vu apparaître d’autres appellation de chocolat pour toutes sortes de situation. Par exemple, on parle de Papa choco 「パパチョコ」 pour le chocolat offert d’une fille à son père. Le Sewa choco 「世話チョコ」, s’offre à une personne en guise de gratitude. Enfin, le Jibun choco 「自分チョコ」, s’offre à soi-même, surtout lorsqu’on est célibataire…

 

Un peu d’histoire…

La Saint-Valentin a pris son envol au Japon dans les années 1950 après que la société Merry Chocolate Co., basée à Tokyo, ait créé une campagne publicitaire intitulée “Women Send Men Chocolate“. L’entreprise voulait promouvoir son chocolat en forme de cœur. Enfin, dans les années 1970, la bulle spéculative incitant les ménages à consommer d’avantage, finit d’ancrer cette fête dans les mœurs.

Vers 1980, dans l’idée de vendre toujours plus de chocolat, l’Association des confiseurs et pâtissiers d’Osaka lance une deuxième fête. Celle-ci suggère aux hommes d’offrir du chocolat aux femmes qui leur en ont offert durant la Saint-Valentin. L’association a choisi la date du 14 mars, en référence à la période de l’année où le premier bonbon du Japon fut créé. Après plusieurs proposition de noms tel que Poppy, Flower and Cookie Day, les promoteurs se fixent sur le nom de White Day, dans l’espoir d’évoquer un amour chaste.

Après la Saint-Valentin, White Day

Désormais, le 14 mars suivant la Saint-Valentin, les japonais célèbrent “White Day” 「ホワイトデ」. Ce jour-ci, les hommes offre en retour, un cadeau aux femmes qui leur ont offert du chocolat le jour de la Saint-Valentin.

Habituellement, les hommes offrent du chocolat, mais ils peuvent aussi offrir des bijoux ou de la lingerie. La tradition veut que le cadeaux offert soit blanc. Donc si un homme souhaite offrir du chocolat, il devra choisir du chocolat blanc.

Le marché de Saint-Valentin au Japon

Le jour de la Saint Valentin et du White Day, les confiseries sont prises d’assaut. Il faut s’armer de patience pour acheter quelques chocolats à prix faramineux. Il n’est pas rare qu’une jeune femme ressorte de chez le chocolatier avec plus de 12500 yens de chocolats. Mais, d’année en année le Giri choco laisse place au Chō-giri choco, “chocolat d’ultra-obligation” 「超義理チョコ」. Ces chocolats très bon marché sont achetés par pure obligation aux collègues les moins populaires. Il arrive même que les jeunes femmes n’apportent au travail qu’une boite de chocolat à partager.

Les commerçants japonais mettent en place de grandes campagnes publicitaires les jours de la Saint-Valentin, pour attirer la clientèle. Par exemple, le confiseur Fujiya propose de télécharger gratuitement un calendrier de février spécial Saint Valentin que vous pouvez imprimer et donner en cadeau accompagné de chocolat de la Saint Valentin.

Et vous , comptez-vous fêter la Saint Valentin ou pensez-vous qu’il s’agisse d’une fête sans importance ? Vous préférer la tradition Japonaise ou celle de chez nous ? Dites-nous tout dans les commentaires ! 

Partager.

À propos

Sidial

Un peu folle sur les bords, je suis fan de shojo manga et de tout ce qui est kawaii. Mes mascottes préférées sont Funassyi et Kumamon. J'adore manger et dormir !

Laisser un commentaire