Please love me ! – Tome 02

0

Please love me ! – Tome 02Titre : Please love me ! – Tome 02
Auteur : Aya NAKAHARA
Date de parution : 18 novembre 2015
ÉditeurDelcourt
Type : Joseï
Genres : Tranche-de-vie
Prix : 6.99€
Nombre de pages : 192
Nombre de volumes : 2/8 (en cours)
ISBN : 978-2-7560-6863-3

Résumé de Please love me ! – Tome 02 :

L’ancien boss de Michiko a décidé de lui venir en aide, en l’embauchant comme serveuse dans le restaurant qu’il vient d’ouvrir. C’est une aubaine pour la jeune femme, mais elle n’a pas tout dit… Elle a fait un emprunt d’un million de yens pour aider son petit ami ! Et c’est encore Kurosawa qui va la sortir de ce pétrin ! Se pourrait-il que ce dernier ait des sentiments pour elle ?

L’auteur :

Aya Nakahara est née en 1973, dans la région d’Osaka, au Japon. Elle commence à dessiner des mangas en deuxième année de lycée. Elle débute sa carrière de mangaka en 1996, avec l’histoire courte Seishun no Tamago.
Mais c’est à partir de 2001 qu’elle connaît son plus gros succès avec Lovely Complex, récompensé en 2004 par le prix Shôgakukan dans la catégorie « Shôjo1 », dont la publication se poursuit déjà depuis 15 volumes et dont les ventes s’élèvent à plus de 10 millions d’exemplaires au Japon.

Le mot de Aya Nakahara dans Please love me ! – Tome 02 :

Ce que j’adore pour accompagner le riz, c’est l’oeuf cru. C’est ce que je préférais. Mais depuis peu, je dois avouer que le mentaiko* a pris sa place dans mon cœur. C’est un luxe de pouvoir harmoniser les deux, pourtant j’aime vraiment ça. Je voudrais en manger tous les jours.

* mentaiko : œufs de colin ou de morue épicés.

Aya Nakahara

Chronique de Sidial

70%
70%
Sympathique

Grâce à ce tome 2, j’ai enfin pu me faire un avis plus tranché sur ce que je pense de ce titre, et finalement… j’aime bien !

Dans ce tome, on retrouve le beau Kurosawa encore plus touchant que dans le tome précédent. Bien que toujours très mystérieux, ce dernier se dévoile peu à peu ce qui le rend encore plus attachant.

Quand à Michiko, l’héroïne que je trouvais un peu trop naïve dans le tome 1, je commence tout juste à cerner son personnage. Bien que très gentille, il s’agit d’une fille pas très maligne, mais surtout sans véritable expérience amoureuse. C’est une chose à laquelle on ne s’attend pas d’une jeune femme de 29 ans. Pourtant, elle a belle et bien l’expérience sentimentale d’une jeune fille de 16 ans.

Mais tout doucement, l’histoire prend forme. A 29 ans, Michoko commence enfin à se construire une vie sur des bases solides. Grâce à son « chef », Michiko sait enfin ce que signifie qu’être amoureuse !

Pour ne pas tomber dans la niaiserie, Aya Nakahara développe son intrigue de façon posé. Les cœurs ne s’emballent pas, ils prennent leur temps. Celui de Michiko se réchauffe à chaque petite attention que Kurosawa a à son égard. Mais l’auteur y ajoute aussi une pointe d’humour, ce qui rend la lecture d’autant plus agréable.

Coté texte et qualité du livre. Aucun problème de lecture dans ce tome. Contrairement au tome précédent, je n’ai pas été dérangée par quelques fautes que se soit.

Please love me ! est un bon manga que je classerais plus dans la catégorie shojo que josei. Mais, cette histoire plutôt simple sur le fond, est bien travaillée sur la forme ce qui donne envie de suivre les aventures de cette ado de 29 ans.

  • Personnages
    6
  • Style graphique
    9
  • Intrigue
    6
  • Qualité du livre
    7
  • Thème
    7
Share.

About Author

Sidial

Un peu folle sur les bords, je suis fan de shojo manga et de tout ce qui est kawaii. Mes mascottes préférés sont Funassyi et Kumamon. J'adore manger et dormir !

Leave A Reply