Paris Manga & Sci-Fi Show 25ème édition

0

Chers fans de la culture japonaise, on vous avait vendu du rêve… On vous rend notre avis sur la réalité. Paris Manga & Sci-Fi Show 25ème édition nous a surpris. Il nous a fait rêver, mais pas sur ce à quoi nous nous attendions. Retour sur l’une des événements les plus marquants de l’année…

De la culture, des stands kawaii et des invités

En se rendant à l’événement Paris Manga, on s’attend à trouver toute une foule de choses sur le thème du même nom. Cela est très vrai : des stands de manga, de DVD d’anime, de vêtements de cosplay ou asiatiques, des objets kawaii qui ferait fond un iceberg… Des rangées de plaisir à l’état pur. De quoi faire le plein d’ici le prochain événement. Point de vue invités, la surprise est moins belle. Malgré des invités japonais intéressants, aucun ne correspond à la ligne éditoriale de votre Média adoré. Un comble pour les lectrices, comme pour vos rédactrices ultra kawaii. En quoi justifier notre présence à cette 25ème édition, si rien ne peut justifier un article ? Voilà un dilemme cornélien !

 

Côté Sci-Fi Show, il y a de quoi nourrir tout un stade d’assoiffés de culture anglo-saxonne ! Des invités de choix – dont nous n’avons pu nous empêcher d’aller prendre quelques clichés. Il fallait bien avoir de quoi s’occuper, que diable ! Et nous nous sommes joyeusement occupées. Richard Dean Anderson, déplaçant toujours autant de foule et qui nous a fait beaucoup rire par sa franchise polie et son humour décapant. Andréa Parker, magnifique et imposante, nous a ravie de ses anecdotes, comme le casting passé pour le Caméléon. Elle nous a raconté avoir dû se rendre au même endroit où un an plus tôt, elle avait été virée d’un autre projet de série ; sa préparation pour exprimer la vision qu’elle avait de Miss Parker tout comme le rire des hommes la castant en découvrant son homonyme “Andréa Parker qui postule pour le rôle de Miss Parker, hahaha“. Elle leur avait fermé la porte. Ils lui ont offert le rôle. Et sans oublier, Brian Krause, Seth Gilliam et John Wesley Shipp ! Des acteurs de rêve… Mais aucun venu du Japon !

Des rencontres sympas

Voilà un aspect merveilleux de Paris Manga & Sci-Fi Show, quelle que soit l’édition : les rencontres ! D’abord, les visages-amis comme le très gentil et accessible Guillaume Kapp des éditions Taifu-Comics et Ototo. Ensuite, les cosplayeuses et cosplayeurs, toujours heureux de prendre la pose face à notre objectif et de discuter un peu. Paris Manga ne serait pas Paris Manga sans eux. Une évidence ! Des gens kawaii, d’autres plus effrayants visuellement, et des free hugs par centaines. 

 

 

Une belle découverte

Il n’empêche qu’une découverte fut belle, la journée du samedi 3 février : le groupe musical féminin – et japonais – TsuShiMaMiRe. Un trio merveilleux et doué qui nous a bouleversé de bonheur, autant lors des balances que pendant le show. Du bon son, une excellente maîtrise des instruments, une belle gestuelle et des voix sublimes.

 

 

En conclusion, une bien décevante sortie pour les fans de culture japonaise ! Inutile d’aller jusque-là pour manger des ramens ou du poulet curry. Autant se rendre dans le coin des restaurants japonais de Paris ! Les stands ont beau être intéressants et divers – car complètement en lien avec l’événement – il y a un manque cruel d’invités japonais pour compléter la présence de la culture asiatique. Un manque certainement dû aux longues négociations pour les faire venir… Il n’empêche que la venue d’auteurs de manga serait fortement appréciée ! Et plus d’invitées féminines dans le domaine musical. Une idée à soumettre aux organisateurs de l’événement ?

 

Partager.

À propos

Prettyhoney

Fan du Japan, de son histoire comme de sa culture, je suis une dévoreuse de manga et d'anime en tout genre. Ma première collection : Love Hina. (Pour ma part, je suis sûre que Keitaro, il est immortel...! héhé ;p)

Laisser un commentaire