Isabella Bird – Femme exploratrice – Tome 01

0

Isabella Bird, femme exploratriceTitre : Isabella Bird – Femme exploratrice – Tome 01
Mangaka : Taiga SASSA
Date de parution : 12/10/2017
Éditeur : Ki-oon
Type : Seinen
Genres : Aventure, historique
Mots clés : exploratrice, ère Shōwa, lady, découvertes
Prix : 7,90€
Nombre de pages : 240
Nombre de volumes dispo : 1/3 (en cours)
ISBN : 979-10-327-0166-9

Résumé de Isabella Bird – Femme exploratrice – Tome 01 :

À la fin du XIXe siècle, le Japon s’ouvre au monde et s’occidentalise à marche forcée. Mais le pays reste un vrai mystère pour la plupart des Européens, ce qui en fait une destination de choix pour la célèbre exploratrice anglaise Isabella Bird ! Malgré son jeune âge, elle est déjà connue pour ses écrits sur les terres les plus sauvages. Isabella ne choisit jamais les chemins les plus faciles et, cette fois encore, elle étonne son entourage par son objectif incongru : Ezo, le territoire des Aïnous, une terre encore quasi inexplorée aux confins de l’archipel… Le voyage s’annonce long et difficile, mais rien n’arrête la pétillante jeune femme !

Accompagnée de son guide-interprète, le stoïque M. Ito, la jeune femme parcourt un pays en plein bouleversement. Dans ses lettres quotidiennes à sa sœur, elle narre avec sincérité et force détails la suite de chocs culturels qu’elle expérimente. Elle veut tout voir, tout essayer, quitte à endurer chaleur, fatigue, maladie ainsi que les sarcasmes de ses pairs !

Lancez-vous à la découverte d’un Japon traditionnel désormais disparu à travers les yeux de l’intrépide Isabella Bird ! Basé sur les écrits réels de l’aventurière, Isabella Bird, femme exploratrice est un récit passionnant sur la rencontre de deux mondes, dessiné avec un rare souci du détail par Taiga Sassa, nouveau talent prometteur !

Lire un extrait »

L’auteur :

Taiga Sassa n’a pas 30 ans, mais il a déjà une vie riche en expériences humaines. Il a travaillé dans le secteur des soins aux personnes handicapées mentales et, surtout, il a sillonné le monde. Tout comme son héroïne, c’est un passionné de voyages et d’exploration, et il a même participé à une expédition en pleine jungle au Sri Lanka !

Sa curiosité pour l’étranger l’a amené à se spécialiser à l’université en histoire moderne de l’Angleterre. Isabella Bird est précisément un personnage marquant de ce pays : parmi ses nombreux récits de voyage, on compte ses écrits sur les routes inexplorées du Japon (Unbeaten Tracks in Japan). C’est ce récit d’aventures bien réelles que Taiga Sassa a pris comme base pour sa première œuvre. Et quelle œuvre ! C’est avec force détails que le jeune auteur dépeint un monde avec un pied dans l’ère des samouraïs et l’autre dans l’époque moderne. Même pour les Japonais, Isabella Bird, femme exploratrice est une mine d’informations sur les us et coutumes du pays. Les marchés populaires, les pousse-pousse, les ustensiles de cuisine… Taiga Sassa pousse la recherche très loin pour guider le lecteur dans cet univers aujourd’hui disparu, tout comme M. Ito guide Isabella dans sa route jusqu’aux confins de l’archipel. Le voyage ne fait que commencer !

Chronique de Sidial

10.0
100%
Excellant

Le titre Isabella Bird, femme exploratrice reprend le récit réel de la première expédition d’une lady anglaise pleine de courage au pays du soleil levant au 20e siècle. A cette époque, les femmes n’ont pas les mêmes droits qu’aujourd’hui. Pourtant, en pionnière des temps moderne, cette femme a bravé tous les préjugés pour arriver au bout de ses idées et ainsi montrer au monde qu’une femme peut tout aussi bien explorer le monde qu’un homme.

Dans sa quête au Japon, Isabella Bird souhaite rencontrer le peuple Ainu qu’elle pense être le peuple autochtone du Japon. Mais pour cela, il lui faut se rendre sur l’ile d’Ezo, aujourd’hui connu sous le nom d’Hokkaido. Il s’agit de la région septentrionale du pays qui à l’époque est complètement isolé du reste de l’archipel. Il faut se rappeler qu’en 1978, il n’existait pas toutes les infrastructures disponibles aujourd’hui. Autant vous dire qu’il s’agissait bien d’une véritable expédition, et non pas d’un voyage de confort.

L’adaptation de ce fabuleux récit en manga est une idée génialissime. Peu d’entres-nous auraient été lire un récit sous sa forme d’origine, et pourtant ! Sans ce titre nous serions certainement passés à coté d’une histoire des plus palpitantes !! Pour ma part, j’ai plutôt tendance à lire des romances, je ne pensais pas autant apprécier la lecture d’un récit d’exploration historique. J’ai tout simplement dévoré ce titre.

Dans son scénario, Taiga SASSA reprend les récits et lettres d’Isabella Bird avec brio. L’intrigue est bien rythmée et le dessin est d’une qualité et d’un détail exceptionnels. L’ensemble du livre nous plonge en plein cœur du Japon de l'ère Shōwa. On y découvre les conditions de vie et coutumes d’autrefois, mais aussi les relations sociales qu’il pouvait y avoir entre le gouvernement japonais, son peuple et les étrangers. Cela va même plus loin, puisque à travers le travail de l’auteur, on arrive à ressentir toutes les émotions d’Isabella Bird ainsi que l’atmosphère qu’il règne autour d’elle !

Le personnage d’Isabella Bird a peut-être été un peu réadapté par Taiga SASSA, car tout en reprenant ses traits de caractère principaux (force de caractère, bien élevée, passionnée, intelligente et juste), l’auteur dessine une jeune femme d’une trentaine d’année. Or en réalité, lorsqu’elle entreprend ce voyage, Isabella Bird a déjà plus de la quarantaine. Face à la nouveauté, Isabella Bird a des réactions assez contrastées. Cela va de la peur, à l’enthousiasme et passant par le respect et l’étonnement. Isabella Bird est une jeune femme extravertie, qui n’hésite pas à exprimer ses sentiments même si parfois, sous le couvert des bonnes manières, elle fait mine d’accepter les idées de ses interlocuteurs. Face à elle, Itô, son traducteur et compagnon de voyage est très introverti. Quelques soient les dires de la lady, ses réactions sont neutres. Ce contraste entre les personnages d’Isabella Bird et d’Itô apporte juste ce qu’il faut de comique au manga.

Pour finir, je parlerai du travail de qualité qui a été fait sur l’objet livre. En plus d’être graphiquement belle, la jaquette est réalisée dans un papier à grain qui apporte une touche intéressante au livre. A l’intérieur, le texte est de bonne qualité et sans faute apparente.

Bien que le titre Isabella Bird, femme exploratrice ne soit pas un shojo, il fait partie de la collection Kizuna des éditions ki-oon, qui a pour vocation de réunir des titres aux messages universels, c’est la raison pour laquelle ce manga a tout à fait sa place dans nos chroniques. Ce dernier saura vous séduire par son scénario, ses graphismes et bien entendu son héroïne qui suscite l’admiration !

  • Histoire
    10
  • Personnages
    10
  • Style graphique
    10
  • Qualité du livre
    10
Partager.

À propos

Sidial

Un peu folle sur les bords, je suis fan de shojo manga et de tout ce qui est kawaii. Mes mascottes préférés sont Funassyi et Kumamon. J’adore manger et dormir !

Laisser un commentaire