Le Kyushu se dévoile sur la route des Onsen !

0

Lors de l’exposition Kyushu « La route des Onsen » notre Japan Glossy Team a eu la chance d’assister à une présentation qui lui a permis de découvrir cette magnifique région. Voici en quelques points ce qu’elle en a retenu.

Histoire et géographie

Situé à l’extrémité sud-ouest de l’archipel japonais, Kyushu (九州) est divisée en sept préfectures: Fukuoka, Saga, Nagasaki, Oita, Kumamoto, Miyazaki et Kagoshima. Il s’agit de la troisième île la plus grande du Japon.

Kyushu est la plus méridionale des îles principales du Japon. Elle bénéficie d’un climat subtropical et est connue pour ses volcans, ses plages et ses sources chaudes.

En train, le Shinkansen JR Sanyo se rend jusqu’à Fukuoka Hakata. Il faut compter environ 5h depuis Tokyo ou 2h30 depuis Shin-Osaka. En avion, les compagnies aériennes japonaises low-cost desservent les aéroports de Fukuoka, Nagasaki et Kagoshima.

Kyushu, des paysages entre ciel, terre et mer !

Lors de cette présentation de la région du Kyushu, nous avons été frappées par la beauté de ses paysages. Loin de ceux des paysages de métropoles que nous connaissons, Kyushu offre des paysages naturels riches et variés.

Connue pour être le berceau de la civilisation japonaise, la région du Kyushu est à l’origine de récits légendaires. L’un d’eux prend place à Takachiho. La vallée qui s’étend sur environ 7 km fut crée par une coulée de lave du mont Aso. Prenez place dans une barque et tout en admirant ces splendides falaises de plus 100m de haut, repensez au mythe d’Amaterasu (déesse du soleil)   qui se serait caché dans une grotte après s’être disputée avec son frère, plongeant ainsi le monde dans les ténèbres… Après cela, pourquoi ne pas assister à un spectacle Yokagura pour rester dans l’ambiance mythologique des lieux.

A Kyushu, les dieux côtoient dangereusement les Enfers. Principalement montagneuse, l’île possède le plus grand volcan actif du Japon. Le mont Aso (Kumamoto) culmine à 1 592m et a l’une des plus grandes caldeiras du monde. Mais il n’est pas le seul volcan à donner à Kyushu son surnom de « Terre de feu ». Le  Sakurajima (Kagoshima) est lui aussi très actif et offre à ses visiteurs des expériences inoubliables sur la route de la lave.

Qui dit volcan dit sources d’eau chaude, et l’île en compte énormément. La ville de Beppu (Oita) est célèbre pour ses 8 Enfers, des sources d’eau chaude dont les vapeurs excèdent les 100°C. Il y a des enfers qui nichent en plein paradis. L’Enfers d’Unzen (Nagazaki) se situe au cœur du sublime parc d’Uzen désigné parc national. Les Azalées au printemps, la verdure en été, les feuilles rouges d’automne et le givre d’hiver peuvent être observés en fonction des saisons.

Onsen

Au Japon mais également au Kyushu, il existe différentes sortes de sources d’eau chaude. Les Onsen de Beppu (Oita) font partie des plus réputés du Japon. Il y a environ 2300 sources d’eau chaude à Beppu, ce qui représente 10% des sources d’eau chaude de tout le Japon.

Sur l’île d’Aoshima (Miyazaki), connu pour ses pierres alignée le long de la côte, il existe de nombreux Rotenburo qui offrent une vue à couper le souffle.

Pour les plus pudiques, les bains privés sont une bonne solution de profiter des biens-faits des sources chaudes. De nombreux Ryokan dans la région de Kyushu proposent des suites avec bain privé ou Rotenburo sur la terrasse.

Si vous cherchez quelque chose de plus atypique, les bains de sable d’Ibusuki (Kagoshima) sont faits pour vous. Rien de plus agréable que de se faire enterrer dans le sable près de la mer, tout en portant un Yukata.

Profitez des sites touristiques !

Nous avons apprit que la région du Kyushu regorge de trésors historiques et culturels. Certains temples, sanctuaires, ruines de châteaux et autres lieux culturels et spirituels ont une histoire de plus de 100 ans.

Dans tout Kyushu, on trouve des châteaux ou ruines de châteaux construit pour la plupart après les années 1500. Les plus populaires sont, le château de Kumamoto, le château de Kokura, le château de Karatsu et le château de Obi.

Une grande force spirituelle se dégage des sanctuaires et temples dédiés aux dieux depuis les temps anciens.  L’occasion de faire l’expérience de la légendaire sérénité japonaise. Parmi les lieux spirituels à visiter il y a le sanctuaire Tenmangu à Dazaifu, le sanctuaire Miyajidake et le sanctuaire Kirishima Jingu.

Kyushu compte aussi de nombreux sites classé patrimoines mondiaux.

En juillet 2017, les sanctuaires d’Okitsu, de Nakatsu et de Hetsu-miya, désignés sous le nom de Munakata Taisha, sont enregistrés au patrimoine mondial.

Dégustez les plats de Kyushu

Nous savons que chaque région possède ses spécialités et celle de Kyushu ne déroge pas à la règle. La région regorge de spécialités culinaires. En voici quelques unes :

  • Le Shippoku n’est pas un plat mais plutôt un style culinaire qui combine des éléments des cuisines européennes, chinoises et japonaises
  • Tonkotsu ramenest un bol de nouille servis dans un bouillon à base d’os de porc
  • Le Champon de Nagazakiest un plat très nutritif à base de nouilles et de légumes servis dans une soupe de poulet.
  • La viande de cheval de Kumamotoest servie en sashimi, en fondue ou tout simplement grillée. La viande de cheval a une valeur nutritive élevée.
  • Le Shirokuma de Kagoshimaest un kakigori (glace pilée japonaise), avec du lait concentré et diverses garnitures telles que des fruits, du mochi et de la pâte de haricots rouges.

La gastronomie est tellement présente dans la vie des japonais de la région qu’à partir de 19h, on peut voir de nombreux Yatai (petits restaurants ambulants) s’aligner le long des immeubles. Il est possible d’y manger des Ramen ou des Gyoza par exemple, mais on y trouve aussi une très grande variété de cuisine tel que des plats français, des gibiers, etc. L’ambiance est idéale pour discuter avec les locaux et faire des rencontres.

Souvenirs et artisanat de Kyushu

Si vous avez un jour l’occasion de visiter la région du Kyushu, pensez à repartir avec un souvenir unique. Voici quelques objets que vous pourrez trouver dans la région.

Poterie d’Arita/Imari (Saga)

C’est ici que la fabrication de porcelaine japonaise à commencée en 1610. Les porcelaines/ceramiques de Arita et Imari sont connues dans le monde entier.

La verrerie de Nagasaki

La verrerie de Nagasaki dite ‘vidro’ est née du commerce entre le Japon et le Portugal.

Objet en bambou (Oita)

Des sacs, vases pour les fleurs, et autres objets d’intérieur sont fabriqués à partir de Madake (bambou) produit dans la préfecture d’Oita. Oita est le plus grand producteur de Madak au Japon. Il est possible de participer à des ateliers afin de fabriquer ses propres baquettes ou jouets en bambou.

Les lanternes en Or de Yamaga (Kumamoto)

Les lanternes sont fabriquées seulement avec du papier japonais et de la colle. Aucun bois ou métal n’est utilisé. Il est possible de fabriquer une petite lanterne au musée d’Arts de Yamaga.

Les masques de Takachiho Kagura (Miyazaki)

Les masques sont utilisés pour 33 danses. Il est dit que les masques apportent le bonheur. Il est également possible de faire l’expérience de peindre les masques.

Les verres de Satsuma Kiriko (Kagoshima)

Lancée en 1850 puis abandonnée une première fois ; la fabrication des verres a repris depuis 30 ans. Ces verres de couleur et en cristal fondu sont finement coupés.

Vidéo : KYUSHU L’ÎLE DE VOLCANS ET THERMES

Si la région du Kyushu vous intéresse, nous vous recommandons d’aller faire une tour sur le site internet https://www.welcomekyushu.com/ car cet article ne reflet qu’une infime partie des richesses de Kyushu. Le site vous offre en plus des informations pratiques, un travel kit, des plans et bien d’autres choses utiles.

Dites-nous dans les commentaires ce que vous avez pensé de cet article. L’avez-vous trouvé utile ? Pensez-vous visiter la région du Kyushu un jour ?

Partager.

À propos

Sidial

Un peu folle sur les bords, je suis fan de shojo manga et de tout ce qui est kawaii. Mes mascottes préférées sont Funassyi et Kumamon. J'adore manger et dormir !

Laisser un commentaire