Kosuke Fujishima

0
Ses oeuvres :

  Auteur de:
– Ah! My Goddess (Manga)
– Ah! My Goddess OVA
– Ah! My Goddess le Film
– Les Aventures des Mini-Goddesses
– You’re Under Arrest (Manga)
– You’re Under Arrest OVA 1
– You’re Under Arrest TV 1
– You’re Under Arrest TV 2
– You’re Under Arrest TV 3
– You’re Under Arrest le Film
– eX-Driver

Designer de:
– Piano
– des personnages de Sega Saturn RPG ‘Sakura Taisen’
– des personnages de gamecube-exclusive ‘Tales of Symphonia’

 

 

Photographie :
    

 

Kosuke Fujishima :

Kosuke Fujishima dans ses débuts :

Kosuke Fujishima est né en 1964 à Tokyo. Ca vie a était très influencée par les nombreux dessinateurs des années 1986. Il travail pendant 2 ans pour un magasine de manga appelé Paf, jusqu’au jour ou il apprend que Tatsuya Egawa cherche un assistant. Egawa l’embauche, et c’est ainsi que Fujishima fait ses premiers pas dans le milieu. Il débute sa carrière dans une annexe de la maison d’édition, un vieux bâtiment généralement désert. Le fait d’observer les planche originale lui permet de comprendre petit à petit les rouages techniques de la mise en page, la narration et le dessin. Ce qu’il aurait été incapable de faire en regardant uniquement des pages imprimées. Mais comprendre n’est pas une fin en soi, et Fujishima a toujours énormément de mal à structurer une histoire et ne se voit toujours pas dessinateur. Pendant cette même période, Be Free ! , le best-seller d’Egawa, va être adapté en film live. Kodansha propose alors à Fujishima de s’en charger. ” Comme c’était un making of, les bases de l’histoire existaient déjà. Je n’avais pas besoin de réfléchir à sa structure. Je me sentais capable de le faire et j’ai commencé à travailler. C’est ainsi que j’ai fait le premier manga qui m’a permis de débuter comme dessinateur. ”

Confessions de Kosuke Fujishima :

Kosuke Fujishima avoue ne pas avoir vraiment crée les deux mangas qui ont assuré son succès. Pour Your’re Under Arrest c’est une femme officier de police de Be Free ! qui est à l’origine de la série. Un lecteur avait écrit qu’il appréciait cette femme policière et un des directeurs de collection a pensé affectivement que ce serait une bonne idée de développer une histoire sur cette base. Malgré le découpage relativement simple de la série en histoires de 8 pages, Fujishima a eu énormément de mal au début pour structurer ses mangas. Ce n’est que vers le milieu du 1er volume qu’il commença à se sentire plus à l’aise. Ce qui le gênait le plus, c’étais de ne pas avoir fixé lui-même les base de la série. Pour Ah ! My Goddess c’est la même chose. Le magasine Afternoon lui demande de faire une série avec une déesse. L’idée de cette déesse vient d’un dessin qu’avait fait Fujishima pour un T-shirt à gagner, comme on le voit dans tous les mags de manga. ” J’ai dessiné Miyuki (Your’re Under Arrest) dans une tenue de déesse dur la page d’offre. Cela a dû plaire à l’éditeur. ” Après deux semaine de travail, le projet de série est adopté.

Les passions de Kosuke Fujishima :

Kosuke Fujishima est un dingue de motos. Son garage est rempli à ras bord de différents modèles. Il préfère les motos aux voitures parce que la mécanique est visible et facile d’accès. Sa passion pour les motos est venue après avoir lu 750 Rider d’Isami Ishii. Il s’intéresse aussi à toutes sortes de choses. Comme nombre de ses confrères, c’est un amateur d’armes, et notamment de fusils à air comprimé. Sur ses étagères s’empilent des dizaines de maquettes de véhicules qui lui servent de modèles pour dessiner. C’est peut-être sous l’influence constante d’un des derniers personnages d’Egawa qu’il s’est mis au vélo. Le héros de Golden Boy est un fou de vélos. Fujishima profite moins de ses motos, qu’il a enfermées dans son garage pour pouvoir répondre à toutes les sollicitations, comme sa récente participation au jeu vidéo Sakura Wars. A l’origine, Fujishima ne devait exécuter que le dessin des personnages pour ce jeu vidéo. Puis, après les premiers contacts, il a sympathisé avec toute l’équipe de réalisation, et son travail s’est étendu à l’habillage général de jeu : vérification des vêtements des personnages, des armes de poing et des véhicules (particulièrement des motos). Fujishima pratique le jeu depuis qu’il est sorti et pense que Sega a développé un nouveau concept avec Sakura Taisen ! .

Les lieux et façons de son inspiration :

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Fujishima est incapable de se concentrer sur sa moto. Il conduit en pensant aux douces caresses du vent et à la sensation de liberté ! C’est à un tout autre moment qu’il se sent inspiré. ” Mes idées me viennent uniquement quand je suis debout, devant mes toilettes. Je ne sais pas pourquoi… Peut-être est-ce parce que je suis détendu. Mais dès que je m’assieds, je suis trop détendu et je me mets à lire des romans. “. Il lui arrive aussi de s’inspirer de la télévision ou de ses conversations téléphoniques, qui de gardent en contact avec le monde extérieur. Il utilise aussi beaucoup de documentation de toute sorte. Il a une importante collection de classeurs remplis de photos, et se sert de ses maquettes et de revues spécialisées.

Extrait de Comickers # 14
Réalisation : Ripobe-San

Articles Manga Player :
Partager.

About Author

Sidial

Un peu folle sur les bords, je suis fan de shojo manga et de tout ce qui est kawaii. Mes mascottes préférés sont Funassyi et Kumamon. J'adore manger et dormir !

Laissez un commentaire