Japan Expo 18e Impact : Récapitulatif du dimanche

0

Dernier jour de festival et bien qu’avec la fatigue, nous ayons décidé de lever un peu le pied, notre journée fut riche en événements et en découvertes.

Pour notre première activité de la journée, direction la Ichigo stage afin de nous redonner un peu de pep’s avec un spectacle de danse Awa Odori réalisé par la célèbre troupe des Takarabune. Ce n’est pas la première fois que nous avons la chance de les retrouver sur le festival, mais c’est toujours un réel plaisir que des les voir pratiquer cet art. L’Awa Odori est une danse pratiquée lors des festivals d’été au Japon. Les Takarabune la pratique tout en jouant d’instruments japonais comme le taiko.

Ensuite, direction les tremplins J-music pour écouter le groove des kukatachii que nous avions découvert la veille lors d’une présentation des tremplins J-music sur la scène Také.  Ils ont commencé avec quelques minutes de retard, mais le showcase a vite réussit à nous faire oublier ces quelques minutes d’attente. Nous vous présenterons les kukatachii dans un article dédié aux tremplins J-music.

Après ce bon concert, on a voulut connaitre les gagnants du concours d’ambassadeurs de la ville de Susaki, c’est pourquoi nous sommes retourné au spectacle de Shinjo-kun en scène Sakura. On vous en dit plus dans un article complet consacré à la ville et aux merveilles qu’elle recèle.

On a finit notre festival avec l’instant miamiam et le groupe des Toranoko Rammy qui nous ont fait découvrir quelques recettes kawaii à l’espace Washoku.

Cette année encore, le Japon est venu nous offrir toute sa culture en l’espace de 4 jours. Bien évidemment, le salon et ses activités sont bien trop importants pour pouvoir en faire le tour en seulement 4 jours, c’est d’ailleurs l’une des raisons qui font que tout le monde y trouve son bonheur. Alors que nous aurions voulut y découvrir encore bon nombre de chose, nous repartons une fois de plus avec des souvenirs plein la tête. Japan Expo n’est pas le Japon, mais ce condensé de pop culture et de culture traditionnelle en fond un condensé instance qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie.

Partager.

À propos

Sidial

Un peu folle sur les bords, je suis fan de shojo manga et de tout ce qui est kawaii. Mes mascottes préférés sont Funassyi et Kumamon. J’adore manger et dormir !

Laisser un commentaire