Fukubukuro : le sac surprise du nouvel an

0

Au nouvel an, il n’est pas rare de voir des files d’attente devant les centres commerciaux et certains magasins japonais. Mais pourquoi une telle affluence ? La nouvelle année au Japon rime avec Fukubukuro, un sac surprise très convoité par les serial shoppeurs !

Littéralement, Fukubukuro signifie “sac à bonheur“. On le nomme parfois “Lucky bag” ou “Happy bag“. Ce sac rassemble en général des articles en solde, des invendus, ou encore des articles impopulaires du magasin qui les propose. Le contenu n’est pas divulgué afin d’avoir un effet de surprise pour l’acheteur qui peut parfois tomber sur des articles de valeur. C’est un bon moyen pour les boutiques d’écouler leurs stocks. Ce phénomène répond également à une tradition japonaise qui veut que l’on se débarrasse des vieilles choses de l’année écoulée pour démarrer la nouvelle avec du neuf. Commerçant comme client se trouve gagnant.

Les Fukubukuro sont facilement repérables grâce à leur couleur rouge.

L’origine du Fukubukuro est plutôt obscure. Certaines légendes la ferait remonter à l’ère Edo ! Pour d’autres, elles s’accordent à dire qu’il aurait vu le jour chez Matsuya Ginza à la fin de l’ère Meiji.

De nombreux magasins participent à cette opération : électronique, cosmétiques, vêtements,… presque tout y passe ! Chacun est libre de fixer le prix de son Lucky bag. Il arrive même que certaines enseignes proposent plusieurs sacs à des prix différents. On peut donc en trouver pour tous les budgets, et pour tous les goûts. Attention toutefois, il vous faudra parfois faire la queue pour obtenir votre Fukubukuro, ou juste un ticket pour aller en chercher. C’est le cas pour le Pokemon Center dont le Fukubukuro est très populaire et prisé.

Exemple de Lucky bag proposé par la marque Axes Femme :

 

 

 

 

 

 

Quelques Youtubers présents au Japon partagent leur expérience en filmant l’ouverture de leurs précieux sacs : Ici, c’est Sharmander (Sharla in Japan) qui ouvre ses Fukubukuro des boutiques Ingni et Pokemon Center !

 

Aimeriez-vous voir ce concept arriver en France un jour ? En avez-vous déjà fait l’expérience au Japon ? N’hésitez pas à nous répondre en commentaire ou sur les réseaux sociaux !

Partager.

À propos

Megu

Coucou c'est Megu ! Amoureuse du quartier d'Harajuku, je suis chroniqueuse Mode sur Japan Glossy. Retrouvez mon quotidien japonisant sur mon blog : https://megudesu.wordpress.com/

Laisser un commentaire